Archives de Tag: disease awareness

PR Sabre Awards 2009 et les Campagnes Santé

Depuis dix ans, les Sabre Awards sont décernés par le Holmes Group, et récompensent les meilleures campagnes et agences de Relations Publiques. Ô hasard imprévisible et bien tombé, leur remise pour l’Europe a eu lieu mercredi soir à Londres. Evidemment, les grandes agences mondiales font un point d’honneur d’y être présentées, au moins nominées. Fleishman Hillard, Burson-Marsteller, Edelman, Ketchum, Ogilvy, Weber Shandwick … (et  quelques nationales aussi).

Ce qui m’intéresse dans ces nominations, c’est d’abord la catégorie « Healthcare » bien sûr, mais également toutes les campagnes santé nominées dans d’autres catégories.

<>

PETITE REVUE EUROPEENNE (la liste complète des récompenses est disponible ici et celle des nominés ici) :

  • Quatre catégories concernent directement la santé

– Consumer Health : Sex Degrees of Separation (Lloydspharmacy with Citigate Dewe Rogerson)

– Pharmaceutical : Darling, What About Going to the Andrologist? A Female Approach to ED (Eli Lilly Italia S.p.A. with Ketchum Public Relations)

– Healthcare Providers : Decamerone Stockholm (Stockholm L äns Landsting with Prime PR)
– Medical Devices : Humanizing Innovation in Deep Brain Stimulation (Medtronic with Cohn & Wolfe)
Jusqu’ici, rien de bien nouveau dans les catégories. Même si j’avoue que j’aurais du mal à vous définir bien dans les formes ces quatre sectorisations.
  • Geographic Area
Certaines campagnes furent si pregnantes ou intéressantes qu’elles ont remporté l’awards dominant une région géographique ou un pays. C’ocorico, d’ailleurs.
– France (national) : Hepatitis B: Don’t Be the One to Pass it On (Bristol‐Myers Squibb with Fleishman‐Hillard)
Hé oui ! Dans la catégorie France, c’est une campagne santé disease awareness qui a été primée. Je vous en parlais d’ailleurs ici.
Cette campagne est en lien avec la campagne Are You Sharing More Than You Thought? (Bristol‐Myers Squibb with TogoRun) nominé dans la catégorie multi-country programm.
D’autres campagnes ont été nominées par aires géographiques.
– Mediterranean : Roche_ Mircera _Accordi in RE (Roche with Edelman)
– UK with Ireland (spécial gros budget – £100,000 in fees or more) : Alli UK Launch (GlaxoSmithKline Consumer Healthcare UK with Virgo Health). Visiblement moins controversé qu’en France…
  • Sans oublier les campagnes nutrition
A cheval entre la grande consommation (alimentaire) et la santé, les campagnes nutrition n’échappent pas au classement. Plusieurs ont été nominées dans diverses catégories, telles Integrated Marketing ou Food and Beverage.
  • Une image institutionnelle dominante pour les laboratoires pharmaceutiques
C’est finalement du côté de l’image institutionnelle, à savoir la communication corporate et RH que nous retrouvons particulièrement les laboratoires. C’est en effet un secteur où ils peuvent se permettre plus de liberté ; presque une cour de récréation (…ou pas), au contraire d’autres secteurs… Beaucoup de nominés, mais peu (aucun) de récompensés.
– Corporate reputation, corporate imageCommunication Strategy (Pharmaco Group with Flexi Communications) et AkademiKa (Sanofi‐Aventis with Medya Evi)
– Employee CommunicationPulse 2009 Employee Engagement Survey (Merck Serono)
– Executive Leadership : Merck Serono Executive Management Communications (Merck Serono)
On retrouve également la santé dans le secteur Crisis & Issues Management, dont je trouve la séparation avec le reste de la santé bien dommageable. La santé et le médical sont en effet un sujet sensible. Et s’il s’agit d’une communication de crise, la question se pose : faut-elle vraiment la primer, alors qu’il est bien connu qu’une bonne communication de crise doit être passée inaperçue ? Bref :
Advocacy / Crisis & Issues Management : Balancing the « Gooding Effect » (NHS Cancer Screening Programmes with hanover)
  • Des campagnes de prévention
Elles sont partagées entre les campagnes d’éducation publique et les campagnes du secteur public, par définition vers le grand public. Démarcation bien dommage à mes yeux car souvent en lien ! Dauphins non récompensés :
– Public education : Parkinson’s Disease Society Brain Bank Appeal (Parkinson’s Disease Society with Grayling) et Smoking in Pregnancy (Department of Health: Tobacco Control with Blue Rubicon)
– Public sector : More Donors, More Life: Developing Mass Voluntary Blood Donation in Russia (Ministry of Health and Social Development of Russia, Federal Medical Biological Agency with SPN Ogilvy)

  • Production de contenu
Le monde pharmaceutique y occupe une place considérable, témoignant d’un effort considérable en santé. On ne peut s’empêcher de penser au travail de vulgarisation scientifique qu’il implique en règle générale.
– Annual Report : Annual Reviews That Stay Off the Shelf (NHS Cancer Screening Programmes with hanover)
– External Publication : Récompensé, BEST Better Equipped for Starting Treatment (Bristol‐Myers Squibb with TogoRun) ; A Magazine (AkzoNobel with Pentagram Design)
– Digital Video : A New Look at Type 2 Diabetes (Boehringer Ingelheim with Ogilvy Healthworld Communications)
– Press Kit : Récompensé, Bringing Pain to Life: Delivering an Effective Launch Campaign for Targin (Mundipharma with Cohn & Wolfe)
– Poster / Calendar / Photography : Récompensé, Exposing the « Truth » Behind Psoriasis (Wyeth Pharmaceuticals with OgilvyHealth PR). C’est le second Award de cette campagne.
– Website : Hepatitis B Disease Awareness Website (Bristol‐Myers Squibb with TogoRun). Même campagne que précédemment, au niveau international et web. Et pourtant, bôf.
  • Communication extra-terrestre
– Specialist Audience, Marketing to women : Belgians Quit Smoking with the Help of Their GP (Pfizer with Ogilvy Public Relations Worldwide)
– Specialist Audience, Marketing to youth : Récompensé, Skindividual (Cancer Research with Unity). Parler de cancer aux jeunes, difficiles à toucher sur les questions de santé : cette dernière initiative est à mon avis à suivre.
  • Divers et Produits
On trouve également des campagnes avec questions de santé ou issues de laboratoires pharmaceutiques dans les catégories
Fashion & Beauty Creating La Demarcie de RoC (RoC – Johnson & Johnson, with The Red Consultancy)
Consumer Product : Récompensé, Healthy Hand Wash Campaign (Dettol with Edelman)
<>
Somme toute, la santé investit, ou plutôt peut investir et/ou impacter de très nombreuses sphères. Malheureusement, trop de catégories tue la catégorie, et il est difficile de s’y retrouver. Le petit mammouth géant qui n’a pas retrouvé sa maman l’attend (en pleurs) à la caisse… Sans oublier que la catégorisation de la campagne se fait directement par l’agence concernée dans son dossier de candidature, et je suis incapable de vous dire s’il y a vérification ou non des critères de classifications dans la suite du processus.

<>

Crédits photographiques : French Navy Sabre par Rama et A collection of drawn Star Wars lightsabers par Mark Jensen
Avec toutes mes excuses pour le mauvais jeu de mots et d’images, on dira pour l’excuser qu’il est assez conforme à ma principale préoccupation du moment !  Continuez à jeter un coup d’oeil à ce billet de temps en temps, il est possible que j’agrémente de liens vers les campagnes en question (tout de même).

Si vous êtes à l’origine d’une de ces campagnes, n’hésitez pas à nous la présenter et en donner quelques liens.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Communication & RP

19 mai : Journée mondiale des hépatites

Il était un foie, un joli petit minois très propre sur lui, soignant son image. Si son visage était abîmé, il le verrait, et le soignerait. Or, ce n’est pas toujours le cas quand le mal est invisible et ronge le foie. C’est l’histoire que nous raconte cette image.

Parmi les x journées mondiales de quelque chose, le 19 mai est la journée mondiale des hépatites : l’occasion de sensibiliser à ces pathologies. Une personne sur deux atteinte d’hépatite virale B ou C l’ignore, sur 300 000 patients estimés (soit 150 000 personnes à informer).

Il y aurait beaucoup à dire sur cette maladie silencieuse, mais je vous propose un focus sur la campagne d’affichage de la journée. L’opération est conduite par SOS Hépatites avec BMS (pour l’hépatite B) et Roche (pour l’hépatite C)  pour inviter au dépistage de l’hépatite. Parler de dépistage permet de ne pas communiquer (mais marketer) sur les traitements. Deux beaux exemples de disease awareness campaign sur les hépatites pour chacun des deux laboratoires, qui, pour gagner du soutien, s’allient à une association de patient.

Le visuel veut clairement choquer, pour interpeler et faire réagir. Ce qui m’intéresse le plus, dans cette affiche, c’est le « dépistez-vous« . Pas d’invitation, ou de « faites-vous dépister », non. Le message court va directement au but en invitant son public à être acteur de sa santé et de sa prévention. D’ailleurs, ça va dans la tendance non ? A noter : à l’occasion de cette journée, le lancement d’une campagne de grande envergure proposant des rendez-vous de dépistage près de chez soi, particulièrement dans les foyers d’infection plus importants.

Pour plus d’information et pour accéder à la liste complète des centres de dépistage anonyme et gratuit et des rendez-vous de dépistage évènementiels : www.soshepatites.org et www.hepbinfo.fr

Dépistez-vous - Journée mondiale des Hépatites 2010Agence de communication de Bristol Myers Squibb : Fleishman Hillard

Agence de relations presse et web de la journée du 19 mai 2010 : Presse & Papiers

Un souvenir des visuels de la journée 2009 avec SOS Hépatites et BMS, sur un ton tout à fait différent :

Pour leur première nuit, elle lui a offert l'Hépatite B Pour sa naissance, sa mère lui a offert l'Hépatite B

Pour leur première nuit, il lui a offert l'Hépatite B

3 Commentaires

Classé dans Communication & RP

Dansez en rose

La Pink Glove Dance (Novembre 2009)

Encore un Lipdub. Encore. Alors que l’initiative vieillit beaucoup (et mal… si vous voyez de quelles erreurs je veux parler).

Mais celui-ci, je l’aime bien. Il s’agit d’une initiative contre le cancer du sein. Donc le mot-clef, c’est évidemment « rose ». (Question : Pourquoi ? Comment cette couleur a-t-elle été amenée comme référence pour chaque sujet autour du cancer du sein ? Je ne pense pas qu’on représente en bleu les cancers masculins…).

Le lip dub est réalisé au Centre médical Providence St Vincent de Portland (Oregon, USA). Ce centre est (selon son site) reconnu nationalement comme ayant une très bonne prise en charge des cancers, et surtout du cancer du sein. Il a reçu l’appui pour cela de Medline.

Pourquoi j’aime cette vidéo ?

  • Déjà parce que la musique est entraînante, et assez nouvelle pour un lipdup, et le tout bien tourné (même si on se serait passé du drapeau américain dès les premières secondes).
  • Egalement car le lipdup joue avec les codes de l’hôpital : l’enfilage des gants aseptisés, mais des gants colorés. La fin du « blanc hôpital » ?
  • Parce que c’est la reconnaissance d’une nouvelle façon de passer la serpillière… ^^
  • Parce qu’un hôpital qui utilise ce type de communication inventée par une agence de communication, en France, ce serait un OHNI (Organisme Hospitalier Non Identifié).
  • Parce que c’est un VRAI lipdup, qui obéit aux règles du genre. A savoir que (1) nous visitons tous les services, (2) tous les collaborateurs participent, peu importe le talent de rockstar (ou pas), et (3) se regroupent dans un final « explosif ». Et plus encore, ils s’amusent vraiment en dansant face à la caméra ! Des cuisiniers aux médecins, des laborantins aux ASH, bien sûr les incontournables infirmières, etc…

Au final, un double objectif atteint haut la main-gantée-de-rose :

  • en termes de communication interne : faire connaître les services, aider à l’identification du personnel à son entreprise hôpital, et contribuer à une bonne ambiance de travail
  • en termes de communication externe : évidemment, le positionnement de l’hôpital pour le cancer du sein interpelle et fait ainsi la renommée de son centre de cancérologie.

A noter tout de même, plus de 9 millions de vues sur Youtube en 6 mois !

Une critique, s’il en fallait une : ce lipdup aurait pu gagner en renommée du centre de cancérologie de l’hôpital s’il avait eu une page dédiée et plus visible. Je pense à une unique page jouant la vidéo, ouverte aux commentaires, proposant de la partager sur les principaux réseaux sociaux et rappelant la légitimité de l’hôpital sur ce terrain. Et, selon affinités et à discrétion de son créateur, d’autres onglets avec : liens, remerciements au personnel participant, un jeu avec les gants roses… Auquel cas, il fallait envisager ce film comme une campagne, et non comme une simple action de communication, ce sur quoi Medline a plus insisté avec la publication d’un article sur l’initiative.

Mais :  Je doute que l’on puisse réellement noter ce film comme une campagne « disease awareness » ainsi que l’indique le générique de fin, car de la pathologie en soi il n’est point question. Mais au moins nous sommes loin des initiatives à contresens des KFC et autres firmes géantes… (voir le billet de catherine cerisey sur le sujet).

Comme une envie de danser ? Voir la vie en rose ?

Poster un commentaire

Classé dans Communication & RP, Web Santé

Le domino contre les jambes sans repos

ou : Trouver une alternative à la télécommande grâce à son Papa.

Une video made in GSK – juillet 2007 (ouh, c’est vieux !)

On aime :

  • La touche artistique
  • Le côté « fait maison »
  • L’idée évidente de se reposer sur les réseaux sociaux
  • La simplicité de sensibilisation au sujet (« disease awareness »). C’est frais, pas anxiogène, et aucune mention de produit
  • La découverte de tout ce qu’on trouve dans une maison américaine (quelqu’un a-t-il pu compter le nombre de paquets de céréales ? à moins que ce ne soit une pub pour Walmart…)
  • Le fait que Papa ne se réveille pas malgré tout le boucan fait par Fiston. Et on veut le même sommeil (enfin, presque…)

On aime moins :

  • La légèreté de la mention de GSK, à l’origine de l’opération. Et un URL pour informations peu visible.
  • Les difficultés de retrouver la vidéo sur un site officiel, pas même sur la chaîne Youtube de GSK (ne parlons même pas de celle, vide, de Dailymotion)
  • Malheureusement, seulement 230 vues, après 2 ans…
  • Ah, et les VHS, même en 2007, c’est dépassé, non ? ;-)

Poster un commentaire

Classé dans Publicité médicale