Archives de Tag: viral

[Brève] You can’t see it

C’est beau, c’est doux, ça donne envie d’un câlin à cette peluche. C’est gentil, on dirait un bisounours….
Oui mais on dirait. Ma Maman m’a dit de ne jamais me fier aux apparences (elle m’a dit aussi de ne jamais dire jamais…) et sans mauvais jeu de mots, l’habit ne fait pas le moine.
Je vous laisse découvrir pourquoi…

Sympa le concept, n’est-ce pas ? 36 000 vues en un an. Avec René la Taupe plutôt que ce Bisounours, on aurait explosé ces stats ;-) …

La vraie question derrière ce post, c’est pourquoi les associations ont une telle créativité (pour un budget réduit, qui plus est), alors que les industries pharmaceutiques dans leurs campagnes disease management ne se laissent pas (ou trop rarement) cette possibilité. Craignent-elles un ton inapproprié ? Croient-elles que leur position ne le permet pas ? Son logo en fin de vidéo gâcherait-il tout le concept ? …

Nota : je me suis lâchement inspirée du blog de publicité Kesako, tweeté par Camille Jourdain.

Poster un commentaire

Classé dans Brèves, Communication & RP

[Brève] La relation Laboratoires / Patients : un revival ?

Courtes réflexions, issue de conversations Twitter de la veille et de questions sur le modèle économique des laboratoires.

La vidéo est vieille (2007), à l’origine d’un très joli buzz par Microsoft. Elle a largement tourné dans le milieu de la communication même si on la trouve aujourd’hui un peu obsolète.

Dans ce script, c’est la grande scène de rupture du couple formé par le publicitaire et la consommatrice. « Tu ne m’écoutes plus ! » lance-elle (elle, évidemment. Tiens, si tous les couples rompaient pour ça !) avant de sortir du restaurant. Où est le lien avec la santé me direz-vous ?

Relancez la vidéo. Mais remplacez le publicitaire par « laboratoire » et la consommatrice par « patiente ». Bien sûr, avec quelques ajustements. La comparaison entre monde de la consommation et santé, crime suprême ? Peut-être… Mais paradoxalement, la vidéo ne paraît plus si obsolète, à l’époque des médias sociaux, à l’heure où Sanofi Aventis et Nestlé font face en même temps à une crise très similaire…

Je ne dis pas que les laboratoires et les annonceurs font la même cuisine. Mais cette « rupture » commune prête à réfléchir, non ? Reste à comparer les modèles évolutifs, adoptés comme solution pour chacun des secteurs.

3 Commentaires

Classé dans Brèves, Publicité médicale