Archives de Tag: Youtube

[Brève] 2 campagnes santé buzzables

Ce matin, deux campagnes santé intéressantes, toutes deux sur les réseaux sociaux.

Sur Youtube, des maffioso réaniment une victime !

La British Heart Foundation, association caritative cardiaque, s’est trouvé un jingle : « Stayin’ alive » ! Après sa première vidéo, elle récidive et met en scène un maffioso et ses deux gorilles qui cherchent à réanimer une victime pour apprendre les bases du massage cardiaque : appeler les urgences, pas de bouche-à-bouche, et le massage. Une belle tranche de rire quand les gorilles s’improvisent danseurs sur la chanson. Seul regret : le côté « maffioso » aurait pu être plus pregnant dans la vidéo. A lire : l’analyse de DocNews.

Elle prend le pari de l’humour pour intéresser, puis (in)former le grand public. En France, on connaissait déjà la vidéo « 1 vie = 3 gestes » (agence : i&e) pédagogique, mais moins drôle… On prend les paris sur la vidéo la plus regardée et partagée ?

Sur Facebook, Kleenex prend soin des enrhubés !

Kleenex joue la carte de la proximité et la compassion. En traquant sur Facebook tous les statuts « rhume » « grippe » et « malade », elle leur envoie un paquet personnalisé de mouchoirs, en souhaitant un bon rétablissement ! La réactivité est de mise pour la marque…

Une belle opération sur la tendance 2012 « réhumanisation des relations », qui a permis à la fois une nouvelle expérience des utilisateurs et internautes, un nouveau rapport à la marque, et un partage massif des bénéficiaires de l’opération sur leur mur, touchant ainsi leur cercles de friends. Lire l’analyse d’Influencia.

Publicités

1 commentaire

Classé dans Brèves, Communication & RP, Deux POINT Zéro

Campagne de la FHF : l’interne et l’hôpital, « je t’aime moi non plus ! »

Il y a quelques semaines, la FHF (Fédération Hospitalière de France) a mis en ligne une campagne destinée aux étudiants en médecine. Le but ? Les sensibiliser à une carrière de médecin à l’hôpital public.
Le contexte est très concurrentiel : ouverture des stages d’internes en clinique, démographie médicale « tendue » et pas en faveur des hôpitaux,… La FHF veut abattre les clichés du secteur public, avec des phrases phares telles que « Laissez vous guider par l’intérêt ».

La campagne cible clairement les jeunes, Sur le site PH par intérêt, un grand nombre de ressources :

  • Des interviews de professionnels hospitaliers, énumérant les raisons pour lesquelles ils ont choisi d’exercer leur métier à l’hôpital : moyens de recherche, valeurs du secteur public, innovation, vie de l’hôpital, … C’est chouette d’être Praticien Hospitalier !
  • un quizz
  • une affiche
  • un lien Facebook
  • des livrets pédagogiques (rémunération, espace médical du site FHF et un magazine)
  • et une web série humoristique. Après Omar & Fred, voici Doc & Dac…

On aime :

  • Les vidéos très pédagogiques d’interview.
  • L’intégration des réseaux sociaux à la campagne, avec Facebook et Youtube
  • La stratégie fondée sur les clichés de l’hôpital
  • Le très beau graphisme de l’affiche
  • La web série Doc & Dac, avec des situations (vraiment) vécues entre les couples PH / interne, un très bon acteur (l’interne), une conclusion qui claque : « Ah ouais…. quand même ! » .

On aime moins :

  • Une campagne qui va dans tous les sens avec beaucoup de concepts différents : une série de portraits photographiques (affiche), Doc et Dac (websérie), ou des vidéos pédagogiques. L’ensemble perd en unité et donc en efficacité
  • Une page Facebook pas actualisée
  • Un quizz pas encore en ligne
  • Les vidéos de la websérie, un poil trop longues (1 min 30)
  • Un manque d’audace. L’idée de travailler sur les clichés est très très bonne, mais a été un peu freinée, et n’ose pas aborder les vrais clichés, peu flatteurs, de l’hôpital public pour les faire tomber. Dommage, quand on sait que l’humour de la génération 18-30 ans est principalement le cynisme, et que pour faire réfléchir à des concepts un peu trop vrais, un peu trop négatifs, l’exagération est une méthode d’atténuation (oui, paradoxalement…).
  • À part quelques reprises dans la presse (les moyens traditionnels) je n’ai pas trop vu la campagne tourner…

Et vous, qu’en pensez-vous ?

3 Commentaires

Classé dans Communication & RP

[Brève] Sauvez vos oreilles, ne la sauvez pas

L’Inpes et le Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Santé ont lancé une campagne de sensibilisation au bruit à l’aide d’un dispositif interactif, et, surtout, avec la participation de la chanteuse bien connue Jenifer. Après le succès du manga interactif Attraction sur les méfaits du tabac (agence : DDB Paris), l’Inpes demeure sur le créneau interactif avec cette nouvelle campagne. Principe sympa, jolie réalisation… On en redemande !

Capture : une expérience de son en 3D dont vous êtes le héros

Le principe : Vous êtes plongé au coeur d’une aventure pour libérer la chanteuse, enlevée en pleine scène (tout le monde sait bien que c’est le moyen le plus discret…). La vidéo s’ouvre sur le début du concert, et de suite l’enlèvement de J. Preux chevalier que vous êtes, vous êtes le seul de la salle à suivre le kidnappeur. Pour vous en sortir, il faut écouter les sons de la vidéo en 3 D (gauche, droite, mélodie, …) et réagir en fonction des sons entendus. La réalisation se fait sur Youtube, sur une page personnalisée « Jenifer life concert » et invite ensuite à visiter le site de sensibilisation dédié, Écoute ton oreille.

Tentez l’expérience !

Bonne nouvelle ! Si je passe pas mal de temps le casque sur les oreilles, j’ai tout de même pu terminer  l’aventure… S’il ne fallait qu’une critique ? Le choix de Jenifer bien sûr. D’abord parce que personnellement, je ne la sauverais pas, ensuite parce que, pour coller avec le slogan  » Protéger son ouïe, c’est protéger la musique qu’on aime », j’aurais fait le choix de différents type de musique et chanteurs. Faut-il le dire, je ne me suis pas sentie très concernée par ce slogan parlant de Jenifer…

2 Commentaires

Classé dans Brèves, Web Santé