Archives de Tag: Blogologie

Le monde des blogs, côté algorithme

C’est le côté sombre de l’histoire. Vous vouliez un blogule, parlons blogeek ! Oui,  tous ces petits TICs typiques des blogueurs que j’ai récemment découverts… niark niark… Sauf que si je fais ça, je vais définitivement être radiée de la blogosphère santé. Ooops ! Après si peu de temps, ce serait dommage. ;-) (A tous les blogueurs, promis, c’est une blague, non ne me radiez pas, nooooooon ! Bon, ok, on s’explique à la récré si vous le souhaitez).

code, nom masculin
Sens 1 : Ensemble de lois, de règlements [Droit]. Ex : code civil
Sens 2 : Système de signes ou symboles par lequel on traduit des informations. Ex : code postal, code-barre.
Sens 3 : Ensemble des règles de bonne conduite, des conventions dans un environnement donné [Figuré]. Synonyme : convention
Sens 4 : Combinaison de lettres et/ou de chiffres qui autorise l’accès à certains éléments [Informatique].
Plus sérieusement, il y a quelques codes, ici vus par le regard neuf d’une débutante inconsciente. Codes partagés universellement par les blogueurs et codes encore plus spécifiques de la sphère santé (après l’exception culturelle française, l’exception culturelle santé ?). Parmi les codes universels : le codage en soi, les chiffres et les statistiques, que je connaissais, mais de façon bien plus faible, par Twitter. De cette attitude découle tout naturellement une conclusion, vite devenue un gros mot : l’influence.
Et là je vais jeter un second pavé dans la mare. Parce que dans l’influence, on parle aussi de classement, et de l’incontournable Wikio. Travaillant dans la communication, bien sûr, j’ai utilisé et regardé couramment ce classement. Et je sais aussi que l’on en dit de nombreuses choses… [Pour les néophytes, le classement wikio répertorie chaque mois 100 blogs, classés (par domaine) selon leur influence, laquelle est définie par un algorithme comptabilisant le nombre de liens pointant vers ce blog, depuis l’extérieur. Il est publié tous les 5 du mois]
/
En exclusivité sur le Blogule (taadam !), voici donc le si fameux top santé wikio de mai 2010…
1 L’Etoile de Martin
2 EN ATTENDANT H5N1
3 K, histoires de crabe
4 Pharmacritique
5 Grange Blanche
6 Le courrier de la maison de retraite
7 Supergelule
8 le blog du spykologue
9 HOSPIDROIT
10 Psychologik
11 le blog d’un médecin généraliste
12 La plume et le bistouri
13 Le blog Bien-être
14 Unairneuf.org
15 Veille documentaire sur les dépendances
16 Open Blue Eyes
17 Tout savoir sur les cancers
18 Diète et nutrition
19 Objectifs du Millénaire
20 Le blog d’Antoine Flahault

Classement réalisé par Wikio

J’en profite pour saluer la réactivité des équipes Wikio, et leurs initiatives du Wikio Labs – chapeau le community management pour envoyer l’exclusivité du classement ! D’autre part, rappelons que Wikio ne fait pas qu’éditer un classement mensuel, mais recense également ses articles et propose une collaboration sociale pour améliorer son répertoire.
Bref, puisqu’on y est, autant se lancer dans un petit commentaire…
Non pas un commentaire des scores des uns et des autres (il y a des élèves qui perdent des places là…;-) ! Même si je salue l’intérêt toujours porté au blog K, histoires de crabe, et à la mémoire de son auteur), mais du classement, de sa considération et de son utilisation.
Les « + » : Voici quelques liens des plus intéressants ! Etudiants en filières santé, pharma, médecins, santé grand public ou santé publique (et ses critiques), patients, diététique, droit de la santé… Le panel est large, généralement très pertinent ! Dans le classement, je découvre souvent de nouvelles adresses – la blogosphère est très fluide n’est-ce pas ?
Mais ça n’empêche quelques critiques. D’abord car il existe bien d’autres moyens de classer un blog : pertinence, fréquence de son actualisation, présence de commentaires, nombre de lecteurs, etc. etc. Ensuite, parce que beaucoup trop se suffisent à ce classement, je pense notamment à des agences non spécialisées dans le domaine de la santé. Et parce que je crois que les réseaux sociaux, s’alimentant mutuellement, augmentent d’autant la portée des billets publiés et l’importance de son auteur (un blogueur qui mélange son blog, Facebook et Twitter pour ne citer qu’eux a beaucoup plus de chance d’étendre son lectorat). Les dernières critiques sont à propos du contenu. Il ne faut pas oublier que des sources, incontournables pour moi, ne s’y trouvent pas. Et beaucoup de sources ont pris des libertés avec l’appellation « santé » , par exemple des blogs commerciaux.
/
Quel dilemme ! la bonne attitude (à ma très humble opinion…) : simplement le considérer comme un classement parmi d’autres. Garder ses bonnes ressources, celles dont vous êtes sûrs, peu importe leur rang. Ce qui n’empêche de jeter un coup d’oeil, au cas où de très intéressantes sources vous aurait manquées. Curiosité first ! Et croisez ce regard avec d’autres classements : les Tops du Web Santé de Pharmaceutiques et Substance Active, ou encore le Top Wikio/HON par Internet et Ophtalmo. Une initiative à suivre chaque mois, indispensable quand on veut présenter une information santé objective et transparence. [Re-pour les néophytes : explications sur la Fondation Health On Net, sa certification et ses initiatives seront bientôt développés sur le Blogule. Honte à moi, celui-ci n’est pas certifié.]. Et la certification HON, c’est le code par excellence des blogueurs santé.
Publicités

6 Commentaires

Classé dans Blogteurs, Web Santé

Félicitations Madame, c’est un beau bébé

Etais-je jalouse de vous, blogueurs ? Ou frustrée de ne m’exprimer qu’en 140 caractères ? A moins que je n’ai les yeux plus gros que le ventre…

Toujours est-il que me voici devenue blogueuse.

Blogteur à défaut d’être Doc, j’ausculte la communication santé et l’e-santé et écris quelques billets non pécuniers, que vous me pardonnerez, sur les tribulations de mon esprit. Cette page aurait pu s’appeler Blogorrhée.

Il se trouve que les choses ont été faites à l’envers. Plutôt que les pieds bien enracinés, la tête est sortie la première, et c’est sur twitter que j’ai fait mes premiers pas, mes premières errances, sur le web. (Mais ceci est une autre histoire que je vous raconterais peut-être.)

Et malgré ce désossement, une mode passée à l’art du concis, bloguer n’est pas obsolète, ainsi que l’indique cet excellent dossier.

Alors ne me jugez pas trop durement, et aidez-moi à faire grandir le Blogule, et son Blogteur à l’occasion.

2 Commentaires

Classé dans Blogteurs, Blogulations