Archives de Tag: Santé publique

Armageddon en campagne : Les Antibiotiques (1)

A la suite de « 007 », vous connaissez la section A ? C’est la nouvelle Business Unit de l’Assurance Maladie. Ces Ulysse revient du corps humain ont pour objectif de faire de la pédagogie sur le bon usage des Antibiotiques. Ne dites pas « Mission impossible » : la campagne précédente, que personne n’a oublié, a eu des effets très positifs. Ainsi, 40 millions de prescriptions d’antibiotiques ont été évitées depuis 2002, soit l’équivalent d’un hiver de prescription. Mais très vite, sans nouveauté ou réactualisation, l’impact s’efface. 2007 à 2009 enregistrent une nouvelle hausse de la consommation d’environ + 4 % par an. Aujourd’hui, citer ou sous-entendre cette campagne devient un réflexe automatique, pour preuves quelques pages Facebook

A partir de ces chiffres, le défi est de se renouveler du slogan précédent. Pour cela, un nouvel angle a été choisi : celui des résistances, un phénomène en accélération qui a pour conséquence de réduire l’efficacité des antibiotiques. D’où : « Les antibiotiques, si on les utilise à tort, ils deviendront moins forts« . Cet angle s’adresse donc au grand public, avec une importante tonalité « globale » : cela me concerne, mais concerne aussi mon entourage, ce qui est un levier fort pour les parents de jeunes enfants.

La campagne se décline de façon classique : spot TV, insertion publicitaire, RP. C’est le logo de la section A qui me rappelle plutôt Armageddon, et cette mythique scène où les sauveurs du monde entrent en ligne… « L’avion est prêt à partir, j’sais pas si j’pourrais jamais revenir… » Bref. L’univers de la campagne me plait bien, avec cette insertion microscopique dans une chambre d’enfant. Puisant dans l’imaginaire des enfants et leur humour, (version Toy Story qui s’anime la nuit) l’Assurance Maladie se renouvelle au niveau créa. Et avouez que le dinosaure du spot est plutôt impayable. En revanche, il y a une réelle interrogation sur la période de lancement (celle des maillots de bain, pas des grippes hivernales).

On me chuchote dans l’oreille que certains n’aiment pas le script, ni son slogan lexicalement parlant. Je ne pense pas en effet qu’il s’agissse d’un registre  de haut niveau, mais la créa est assez sympa pour qu’on s’y intéresse, d’autant plus qu’elle n’est pas destinée à un public excessivement pointu en ce domaine. Rappellons aussi que la précédente n’était pas non plus extraordinaire, mais elle est restée en mémoire – et c’est le réel objectif.

La campagne s’accompagne de bonnes initiatives d‘infiltration web, à noter car c’est un premier pas pour cet acteur (avec M’T Dents)… Mais c’est également ce que je lui reproche : encore une fois, c’est un média qui a été trop peu ou mal canalisé avec une page Facebook agrémentée de jeux. Reste à faire vivre cette page (ce 21 juin, aucune actualisation depuis le 9)  et laissons-leur un peu de temps avant d’analyser comment le discours est renouvelé pour continuer à recruter de nouveaux fans. Après, j’avoue bien m’amuser sur ces jeux ! L’idée de reprendre quelques connus à l’instar de Guitar Hero est bien sympa, et surtout je suis très agréablement surprise par la pédagogie par les jeux. A la base très sceptique, je trouve le message simple et clair, il passe donc facilement et demeure bien ancré (on ne peut agir que sur les bactéries, et on perd des points contre les virus). Après, la discussion est ouverte, notamment avec Buzz e-santé et Supergélule.

Cette campagne est particulièrement intéressante car annuellement très regardée et attendue dans les campagnes santé régulières. C’est un plus grand enjeu encore tous les trois pour les agences, puisqu’elle existe déjà depuis 2002 – en marché public triannuel.

p

Agence : TBWA Corporate pour la Caisse Nationale d’Assurance Maladie (Cnamts)

Pour rappel : le slogan « les antibiotiques, c’est pas automatique », a été porté pour l’Assurance Maladie (Cnamts) par Australie et i&e.

Déclaration de conflit d’intérêts : Le commanditaire de cette campagne est mon employeur, mais vous invite à relire mon à-propos qui le désengage de mes écrits. De plus, je n’ai pas travaillé en amont de cette campagne. Remarquez, j’aurais bien aimé être engagée exclusivement pour battre des records à ces jeux et vous inviter à m’y rejoindre … ;-)

Lire la suite, « Parlez-en avec votre médecin » : Les Antibiotiques (2)

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Communication & RP, Web Santé

PR Sabre Awards 2009 et les Campagnes Santé

Depuis dix ans, les Sabre Awards sont décernés par le Holmes Group, et récompensent les meilleures campagnes et agences de Relations Publiques. Ô hasard imprévisible et bien tombé, leur remise pour l’Europe a eu lieu mercredi soir à Londres. Evidemment, les grandes agences mondiales font un point d’honneur d’y être présentées, au moins nominées. Fleishman Hillard, Burson-Marsteller, Edelman, Ketchum, Ogilvy, Weber Shandwick … (et  quelques nationales aussi).

Ce qui m’intéresse dans ces nominations, c’est d’abord la catégorie « Healthcare » bien sûr, mais également toutes les campagnes santé nominées dans d’autres catégories.

<>

PETITE REVUE EUROPEENNE (la liste complète des récompenses est disponible ici et celle des nominés ici) :

  • Quatre catégories concernent directement la santé

– Consumer Health : Sex Degrees of Separation (Lloydspharmacy with Citigate Dewe Rogerson)

– Pharmaceutical : Darling, What About Going to the Andrologist? A Female Approach to ED (Eli Lilly Italia S.p.A. with Ketchum Public Relations)

– Healthcare Providers : Decamerone Stockholm (Stockholm L äns Landsting with Prime PR)
– Medical Devices : Humanizing Innovation in Deep Brain Stimulation (Medtronic with Cohn & Wolfe)
Jusqu’ici, rien de bien nouveau dans les catégories. Même si j’avoue que j’aurais du mal à vous définir bien dans les formes ces quatre sectorisations.
  • Geographic Area
Certaines campagnes furent si pregnantes ou intéressantes qu’elles ont remporté l’awards dominant une région géographique ou un pays. C’ocorico, d’ailleurs.
– France (national) : Hepatitis B: Don’t Be the One to Pass it On (Bristol‐Myers Squibb with Fleishman‐Hillard)
Hé oui ! Dans la catégorie France, c’est une campagne santé disease awareness qui a été primée. Je vous en parlais d’ailleurs ici.
Cette campagne est en lien avec la campagne Are You Sharing More Than You Thought? (Bristol‐Myers Squibb with TogoRun) nominé dans la catégorie multi-country programm.
D’autres campagnes ont été nominées par aires géographiques.
– Mediterranean : Roche_ Mircera _Accordi in RE (Roche with Edelman)
– UK with Ireland (spécial gros budget – £100,000 in fees or more) : Alli UK Launch (GlaxoSmithKline Consumer Healthcare UK with Virgo Health). Visiblement moins controversé qu’en France…
  • Sans oublier les campagnes nutrition
A cheval entre la grande consommation (alimentaire) et la santé, les campagnes nutrition n’échappent pas au classement. Plusieurs ont été nominées dans diverses catégories, telles Integrated Marketing ou Food and Beverage.
  • Une image institutionnelle dominante pour les laboratoires pharmaceutiques
C’est finalement du côté de l’image institutionnelle, à savoir la communication corporate et RH que nous retrouvons particulièrement les laboratoires. C’est en effet un secteur où ils peuvent se permettre plus de liberté ; presque une cour de récréation (…ou pas), au contraire d’autres secteurs… Beaucoup de nominés, mais peu (aucun) de récompensés.
– Corporate reputation, corporate imageCommunication Strategy (Pharmaco Group with Flexi Communications) et AkademiKa (Sanofi‐Aventis with Medya Evi)
– Employee CommunicationPulse 2009 Employee Engagement Survey (Merck Serono)
– Executive Leadership : Merck Serono Executive Management Communications (Merck Serono)
On retrouve également la santé dans le secteur Crisis & Issues Management, dont je trouve la séparation avec le reste de la santé bien dommageable. La santé et le médical sont en effet un sujet sensible. Et s’il s’agit d’une communication de crise, la question se pose : faut-elle vraiment la primer, alors qu’il est bien connu qu’une bonne communication de crise doit être passée inaperçue ? Bref :
Advocacy / Crisis & Issues Management : Balancing the « Gooding Effect » (NHS Cancer Screening Programmes with hanover)
  • Des campagnes de prévention
Elles sont partagées entre les campagnes d’éducation publique et les campagnes du secteur public, par définition vers le grand public. Démarcation bien dommage à mes yeux car souvent en lien ! Dauphins non récompensés :
– Public education : Parkinson’s Disease Society Brain Bank Appeal (Parkinson’s Disease Society with Grayling) et Smoking in Pregnancy (Department of Health: Tobacco Control with Blue Rubicon)
– Public sector : More Donors, More Life: Developing Mass Voluntary Blood Donation in Russia (Ministry of Health and Social Development of Russia, Federal Medical Biological Agency with SPN Ogilvy)

  • Production de contenu
Le monde pharmaceutique y occupe une place considérable, témoignant d’un effort considérable en santé. On ne peut s’empêcher de penser au travail de vulgarisation scientifique qu’il implique en règle générale.
– Annual Report : Annual Reviews That Stay Off the Shelf (NHS Cancer Screening Programmes with hanover)
– External Publication : Récompensé, BEST Better Equipped for Starting Treatment (Bristol‐Myers Squibb with TogoRun) ; A Magazine (AkzoNobel with Pentagram Design)
– Digital Video : A New Look at Type 2 Diabetes (Boehringer Ingelheim with Ogilvy Healthworld Communications)
– Press Kit : Récompensé, Bringing Pain to Life: Delivering an Effective Launch Campaign for Targin (Mundipharma with Cohn & Wolfe)
– Poster / Calendar / Photography : Récompensé, Exposing the « Truth » Behind Psoriasis (Wyeth Pharmaceuticals with OgilvyHealth PR). C’est le second Award de cette campagne.
– Website : Hepatitis B Disease Awareness Website (Bristol‐Myers Squibb with TogoRun). Même campagne que précédemment, au niveau international et web. Et pourtant, bôf.
  • Communication extra-terrestre
– Specialist Audience, Marketing to women : Belgians Quit Smoking with the Help of Their GP (Pfizer with Ogilvy Public Relations Worldwide)
– Specialist Audience, Marketing to youth : Récompensé, Skindividual (Cancer Research with Unity). Parler de cancer aux jeunes, difficiles à toucher sur les questions de santé : cette dernière initiative est à mon avis à suivre.
  • Divers et Produits
On trouve également des campagnes avec questions de santé ou issues de laboratoires pharmaceutiques dans les catégories
Fashion & Beauty Creating La Demarcie de RoC (RoC – Johnson & Johnson, with The Red Consultancy)
Consumer Product : Récompensé, Healthy Hand Wash Campaign (Dettol with Edelman)
<>
Somme toute, la santé investit, ou plutôt peut investir et/ou impacter de très nombreuses sphères. Malheureusement, trop de catégories tue la catégorie, et il est difficile de s’y retrouver. Le petit mammouth géant qui n’a pas retrouvé sa maman l’attend (en pleurs) à la caisse… Sans oublier que la catégorisation de la campagne se fait directement par l’agence concernée dans son dossier de candidature, et je suis incapable de vous dire s’il y a vérification ou non des critères de classifications dans la suite du processus.

<>

Crédits photographiques : French Navy Sabre par Rama et A collection of drawn Star Wars lightsabers par Mark Jensen
Avec toutes mes excuses pour le mauvais jeu de mots et d’images, on dira pour l’excuser qu’il est assez conforme à ma principale préoccupation du moment !  Continuez à jeter un coup d’oeil à ce billet de temps en temps, il est possible que j’agrémente de liens vers les campagnes en question (tout de même).

Si vous êtes à l’origine d’une de ces campagnes, n’hésitez pas à nous la présenter et en donner quelques liens.

Poster un commentaire

Classé dans Communication & RP

Un collègue sympa !

Il me fait rire, il est engagé, populaire, acteur de cinéma parfois, en pleine santé et un peu geek…

Il est rose, il a un ventre rond et de longs bras et jambes, mais surtout, il voyage beaucoup, Karl le globule. A lire ses actualités, à chaque fois je suis jalouse, surtout quand il passe de Dijon à la Réunion !

Mon seul souci, c’est qu’il est virtuel… ce collègue du Blogule ! ;-)

Le Festival Globule est une chouette initiative online de l’Etablissement Français du Sang (et partenaires) pour mobiliser les français autour du don du sang.

A la base, un évènement : le 14 juin 2010, journée mondiale du don du sang, 24 villes de France montent un « village du don du sang », initiative ludique et pédagogique, etc etc, plein d’animations, toussa toussa, comme de nombreux évènements du même type (Téléthon, parcours du coeur, …). Et pour assurer une forte mobilisation, le site http://www.jememobilise.fr/ invite le citoyen à s’engager et mobiliser ses propres amis.

Le site et le community management grand public sont, semble-t-il, assurés par Equancy & Co. Et je valide tout le dispositif digital :

Réseaux sociaux : page Facebook régulièrement à jour, un flux twitter qui annonce différentes initiatives de don du sang, et un site internet qui lie toutes ces pages et les met en valeur.

Site : sur une page d’accueil au nom facile à retenir « jememobilise« , coloré, avec les informations essentielles.

Architecture d’information : Le site est intelligemment réparti en quatre rubriques.

  • Le blog de Karl qui personnalise le ventre sur pattes – pardon, le Globule sympathique et donne des informations décalées
  • Le Globuzz, outils (bannières et textes) pour que les blogueurs relaient l’information.
  • L’onglet mobilisation où l’internaute peut s’engager par inscription, il choisit un avatar de globule masculin ou féminin (c’est la partie drôle), et peut ensuite envoyer une e-card à ses amis pour les inviter à se mobiliser également ou poster un témoignage publié sur le mur de Karl…

p

S’il ne fallait que deux petites critiques (pour ne pas perdre la main), disons que les nombreux noms de domaines et d’activités font craindre de s’y perdre : Karl, le Festival Globule, jememobilise,… Mais au moins les participations sur chaque réseau sont différenciées. Et on regrette de ne pas trop en entendre parler « par ailleurs », sur d’autres blogs ou médias… L’idée d’un partenariat aurait pu donner plus de corps encore à la cellule.

p

En conclusion ? Ca marche pas mal ! 5 017 personnes mobilisées, 1 302 fans Facebook, 68 followers Twitter (bon, ici, peut mieux faire, mais la cible n’est peut être pas la bonne, ou le ton à changer) et un « mur de globules » plein de témoignages. 

1 commentaire

Classé dans Blogteurs, Communication & RP, Web Santé

La fabuleuse histoire du corps humain

Maestro en Globule rouge

Professeur Globus, aka Maestro

Puisque le Blogule vit sa prime jeunesse, un billet plus adapté à son âge.  Idée de génie pour éduquer les enfants, le dessin animé de la série il était une fois… racontant les sciences naturelles.

« Il était une fois … la vie : la fabuleuse histoire du corps humain »

Très pédagogique, drôle, joli, et surtout adoré des petits comme des grands enfants ! Il s’adresse à tous les curieux du fonctionnemnt du corps humain.

Aujourd’hui cette animation est un élément commun de notre culture, peut-être la source de la vocation de nombreux médecins et biologistes. J’en connais certains qui savent encore le générique par coeur ! Ce générique a pour titre l’  » hymne à la vie » (si c’est pas beau !).

Il était une fois la vie, c’est un peu le cours d’anat’ version Dragon Ball Z – voire Princesse Sarah, vu le côté fleur bleue… Chacun des élèments ou parasites du corps humain sont personnalisés. Parmi tous les personnages, comment ne pas parler de Maestro, le grand père idéal, puits de connaissance un peu fatigué ? Dans la version « globule rouge », il devient le professeur Globus. Quelque part, ce dessin des globules rouges a dû m’inspirer !

Les stratégies de défense face aux vilains virus et autres bactéries ont du inspirer Armageddon… Vous n’y pensez jamais, à ces gentilles plaquettes qui assurent les fortifications, quand apparaît une vilaine coupure ? ;-) Bref… j’adore !

Il y a certainement un filon de communication à exploiter ici… si ça n’a pas déjà été fait (j’en parlerais dans un prochain billet), mais surtout en terme de communication santé publique et prévention.

Quel coup de vieux ! Quoi que j’ai entendu dire que la nostalgie des 90’s était à la mode… Voici un retour en arrière, dans ces années de jeunesse (a)dorée :

Le générique :

Et si vous avez un peu plus de temps, l’épisode 1 !

h

La prochaine fois, je vous mets la vidéo du générique du Roi Lion : « C’est l’histoire de la vie » … ;-)

Poster un commentaire

Classé dans Maux qui parlent et mots qui soignent