Archives de Tag: Campagne

Campagne de la FHF : l’interne et l’hôpital, « je t’aime moi non plus ! »

Il y a quelques semaines, la FHF (Fédération Hospitalière de France) a mis en ligne une campagne destinée aux étudiants en médecine. Le but ? Les sensibiliser à une carrière de médecin à l’hôpital public.
Le contexte est très concurrentiel : ouverture des stages d’internes en clinique, démographie médicale « tendue » et pas en faveur des hôpitaux,… La FHF veut abattre les clichés du secteur public, avec des phrases phares telles que « Laissez vous guider par l’intérêt ».

La campagne cible clairement les jeunes, Sur le site PH par intérêt, un grand nombre de ressources :

  • Des interviews de professionnels hospitaliers, énumérant les raisons pour lesquelles ils ont choisi d’exercer leur métier à l’hôpital : moyens de recherche, valeurs du secteur public, innovation, vie de l’hôpital, … C’est chouette d’être Praticien Hospitalier !
  • un quizz
  • une affiche
  • un lien Facebook
  • des livrets pédagogiques (rémunération, espace médical du site FHF et un magazine)
  • et une web série humoristique. Après Omar & Fred, voici Doc & Dac…

On aime :

  • Les vidéos très pédagogiques d’interview.
  • L’intégration des réseaux sociaux à la campagne, avec Facebook et Youtube
  • La stratégie fondée sur les clichés de l’hôpital
  • Le très beau graphisme de l’affiche
  • La web série Doc & Dac, avec des situations (vraiment) vécues entre les couples PH / interne, un très bon acteur (l’interne), une conclusion qui claque : « Ah ouais…. quand même ! » .

On aime moins :

  • Une campagne qui va dans tous les sens avec beaucoup de concepts différents : une série de portraits photographiques (affiche), Doc et Dac (websérie), ou des vidéos pédagogiques. L’ensemble perd en unité et donc en efficacité
  • Une page Facebook pas actualisée
  • Un quizz pas encore en ligne
  • Les vidéos de la websérie, un poil trop longues (1 min 30)
  • Un manque d’audace. L’idée de travailler sur les clichés est très très bonne, mais a été un peu freinée, et n’ose pas aborder les vrais clichés, peu flatteurs, de l’hôpital public pour les faire tomber. Dommage, quand on sait que l’humour de la génération 18-30 ans est principalement le cynisme, et que pour faire réfléchir à des concepts un peu trop vrais, un peu trop négatifs, l’exagération est une méthode d’atténuation (oui, paradoxalement…).
  • À part quelques reprises dans la presse (les moyens traditionnels) je n’ai pas trop vu la campagne tourner…

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Publicités

3 Commentaires

Classé dans Communication & RP

Pièces Jaunes : le geste au centre de la campagne

Aujourd’hui est le dernier jour pour remettre votre tirelire ! Quelle tirelire ? Celle des Pièces Jaunes, qui revient en janvier comme la rentrée scolaire en septembre

Pour la 22e année consécutive, du 5 janvier au 12 février, la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France lance cette campagne ludique et pleine de succès, pour financer des projets d’amélioration des conditions de vie des enfants et adolescents hospitalisés.

Les Pièces Jaunes, c’est aussi une opération annuelle comme il y en a beaucoup dans la Santé (les Parcours du Coeur par exemple) ou dans l’associatif (de type le Téléthon ou Sidaction). Une des opérations qui marchent et plaisent, certainement parce qu’elle est simple et s’adresse tout simplement aux enfants pour les enfants.

22 ans, c’est une affaire qui roule ! Pourtant, nouveaux dispositifs et racines populaires de la campagne se mêlent et tracent un événement hybride.

On aime :

  • La valeur source de cette campagne de don n’a jamais changé : le geste à la fois généreux et ludique pour les enfants, de construire sa tirelire, la remplir, la déposer dans des points de collecte et… peser la somme ainsi récoltée !
  • inaugurés l’année précédente, une véritable présence en ligne de la campagne (Facebook, Twitter, …)
  • la volonté de modernisation de la communication
  • une campagne de partenariat époustouflante
  • un nouveau dispositif de paiement en ligne avec Price Minister
  • Tellement connu que ses RP sont du pain béni pour les consultants chargés de le communiquer (même s’il faut trouver à les renouveller), et pour la presse un marronnier. Trop peut-être, comment le renouveller ?

On aime moins :

  • le dessin des personnages « Pile et Face », (trop) carrés
  • Des parrains (Christian Karembeu et Lorie) quelques peu entrés dans l’ombre. (Je me souviens d’une opération chez moi avec Elodie Gossuin…)
  • Le train pièces-Jaunes, un peu old school, dont on parle beaucoup moins depuis que les tours de France ferrés sont devenus si courant : Coca Cola, Alzheimer, …
  • 22 ans de parrainage de Mme Chirac, marraine historique moins politique maintenant, ce qui fut pourtant critiqué, mais qui efface une part de visibilité à la Fondation HPHF

C’est une campagne qui a fait ses preuves et qui fonctionne, d’où peut-être sa difficulté à se renouveller sans perdre son essence. Il lui manque pourtant un soupçon de modernité, des actions peut-être plus proche des enfants d’aujourd’hui, à faire avec la nouvelle génération de parents. L’innovation peut conserver, en son centre, le coeur de cette campagne : le geste de don.

Un dernier mot : merci, pour le monde de l’hôpital et pour les enfants et adolescents pouvant bénéficier des actions de la FHP-HP ! Maintenant, courrez dans votre bureau de Poste, déposer la tirelire avant sa fermeture, à défaut de devoir attendre l’année prochaine…

Agence : Publicis Consultants | Net Intelligenz
Quelques sources : Le guide santé pour le bilan des campagnes, My Community Manager pour une explication de la campagne marketing et bien sûr www.piecesjaunes.fr !

3 Commentaires

Classé dans Communication & RP

L’information n’a pas droit à l’erreur

INCA - L'information n'a pas droit à l'erreur

C’est le message de la campagne d’affichage de l’INCa, Institut National contre le Cancer, associé à la Ligue contre le Cancer pour la sortie d’une nouvelle page d’information à destination des patients sur son site : e-cancer.info. Du moins, parmi les messages de la campagne sur l’information, c’est celui qui m’a le plus marquée et inspirée. Car dans la santé 2.0 (et globalement dans le 2.0), la principale problématique tourne autour de ce thème : l’information. Quelle information peut-on et doit-on diffuser ? Comment les patients cherchent-ils l’information ? Quelles informations viennnent d’internet, lesquelles du médecin ?

Une présentation de cette campagne grand public (agence : W&Cie/atjust, agence RP : Presse & Papiers).

On aime :

  • La mise en valeur d’un site web (et plus généralement, d’un dispositif d’information aussi constitué d’une collection de brochures et d’une hotline) à travers une campagne publicitaire nationale.
  • Une démarche dans le cadre du Plan Cancer 2009-2013
  • Un message intéressant, revenant sur la problématique d’information du patient et de ses proches
  • Belle retombée medias : PQR, PQN (20Minutes notamment), web et blogs, …
  • La campagne éduquera-t-elle les patients à la recherche d’infos pour devenir un devenir un patient 2.0 ?
  • Des vidéos-témoignages de personnes touchées par le cancer. Mais il manque sur le site d’un forum ou moyen d’échange entre patient – lieu d’échange social. Or, le besoin d’échange, est exprimé de façon aussi grande que le besoin d’information ; et le web permettrait cela.

On aime moins :

  • Il manque quelque innovation à la base de ce dispositif pour pouvoir s’en extasier. La communication de l’information est un process qui marche, c’est testé et vérifié, mais loin d’être unique !
  • Une URL pas toujours simple à retenir : www.e-cancer.fr/cancer-info/ et une interface très (trop) complète. Un joli labyrinthe à Mammouth, si celui-ci ne veut pas faire d’efforts pour se repérer, le paresseux ! (tiens, une nouvelle empreinte de pas révélatrice d’une passage d’un mammouth géant sur le Blogule…)
  • Peu de partenariats pour cette initiative

Les dates-clefs des opérations contre le cancer

Quand on parle de dates-clefs pour l’information sur le cancer, on pense beaucoup à Octobre et Octobre Rose, pour le mois du cancer du sein. Le mois bleu existe également, comme me l’a appris Catherine, blogueuse engagée. Il y aurait aussi une semaine nationale de lutte contre le cancer. Mois, semaine, journée… Mammouth géant ? Maaaaa-mmouuuth ? Où es tu ?

Le 4 février, c’est la journée mondiale de lutte contre le cancer. Pour cette occasion a également été présenté l’édition 2011 du site « Le grand direct des chercheurs » par l’ARC, Association de recherche contre le cancer. Un site très intéressant dans la démarche d’information des patients, qui peuvent accéder en direct au dialogue avec des chercheurs. (agence : the desk)

Alors l’information sans erreur du patient ? Plus d’informations sur le web, plus de sources officielles, mais aussi plus de cacophonie…Et ça, ce peut aussi être une erreur ! Mais contre ce penchant, je recommande un travail de curation comme Webicina.

Après publication de ce billet, je suis retombée sur le résumé du livre La relation médecins-malades : Information et mensonges à consulter !

1 commentaire

Classé dans Communication & RP, Web Santé

[Brève] Inspiration. Publicité médicale

Publicité pour Bépanthol, une solution hydratante (Bayer). Je n’ai hélas pas trouvé son pays d’origine.

Je ne sais ce que vous en pensez, mais si le graphisme est vraiment très beau, j’ai un peu de difficulté à saisir l’objet de la mission au premier coup d’oeil posé sur l’affiche…

Notez bien l’imagerie qui évoque la douleur dans cette publicité… J’y reviendrais certainement (plus, c’est dans les cartons !)

Encore une fois, une inspiration de Youkyouk (merci à lui !)

5 Commentaires

Classé dans Brèves, Publicité médicale

Autopsie d’une opération blogueur en santé

La Fondation Roche a créé « La voix des patients »qui donne, au moyen d’une interview filmée, la parole à des patients atteints de maladie chronique, en abordant les thèmes du « vécu intime » de la maladie. L’initiative investit le web et le 2.0 en se dôtant d’un site avec  vidéos et leurs commentaires, d’une page Facebook (difficile d’y échapper) et d’un fil Twitter qui relaient la parole des patients et les dernières informations importantes pour les e-patients (patients connectés). Je vous renvoie vers l’excellente présentation écrite sur le blog de Rémi Teston [Buzz e-santé] ou sur l’article plus axé « prévention » de David Sainati [Philapharm]. Pour rappel, ce n’est pas la première prise de parole 2.0 de Roche : vous avez peut-être déjà lu le blog Femmes avant tout animé par Sophie Kune.

Pour accompagner ce lancement fut organisé (il y a trèèèès longtemps : pas très real time mon retour) un petit déjeuner blogueur sur un thème très alléchant : la contribution d’Internet à la sensibilisation sur les maladies rares. Cela faisait longtemps que je ne vous ai pas fait un petit bilan à la Amélie Poulain… On s’y remet ?

On aime :

  • Sur l’initiative de la voix des patients : pas d’architecture de site compliquée, le développement 2.0 (j’apprécie particulièrement leur manière de traiter les informations sur Twitter, à un rythme très intéressant et qui permet de faire survivre l’opération sur le long terme) et la très belle conduite des interviews  sans voyeurisme (société de  réalisation : Histoires de vie)
  • La mise en valeur des blogueurs. J’en profite pour remercier l’équipe présente pour sa réception, notamment la présence de Jean-François Chambon, son Directeur de la Communication et des Affaires Publiques
  • Le témoignage de l’importance donnée au patient, c’est-à-dire que Roche signifie très clairement par cette opération combien il cherche à poser le patient au centre de son système de communication et de discussion.
  • La présence dans le panel de blogueurs de Gilles Klein, trop souvent oublié dans la communauté santé, pourtant très lu et que j’admire particulièrement.

On aime moins :

  • Sur le site, il faut fouiller un peu pour en comprendre l’objet et trouver les boutons de partage.
  • Pendant l’évènement, assez peu de temps laissé à la discussion pour une présentation de Roche peut-être trop large. Cela arrive…
  • Quelques points assez peu clairs sur l’entourage de la Fondation Roche, qui se veut indépendante, avec les équipes marketing de Roche France et les blogueurs qui ont déjà travaillé avec eux.
  • Très peu de VU (visiteurs uniques), finalement…
  • Aucun live-tweet de l’évènement, qui aurait pu faire participer d’autres à la discussion.
  • C’est bien tout ce développement sur le web, mais n’est-ce pas un peu simple ? On sait bien que dès qu’il y a les mots internet et santé accollés, les experts technophiles relaient le message…

Bref, il doit bien avoir des traces de pas de Mammouth géant sous le tapis « masquant les tâches »… Si l’initiative revêt un schéma assez simple, j’apprécie beaucoup l’organisation de petits déjeuners « réflexifs et participatifs » qui l’accompagnent. La décision est plutôt nouvelle de donner la parole aux invités et non de « conférence ». Est-ce pour Roche un moyen de les intéresser au projet (de leur faire écrire un post ?) ou d’apprendre de leur expertise ? Malin en tous les cas…

Pour en savoir plus, ma contribution sur ce sujet « Internet et ouverture de la conversation santé » demain sur le Blogule.

Agence web : Substance Active

4 Commentaires

Classé dans Communication & RP, Web Santé

[Brève] Petite comparaison…

Faut-il ajouter un commentaire ?

Publicité version française, tutoriel pour se laver « bien » les mains :

et la version brésilienne…

Nota : pour ce billet, j’ai trouvé mon inspiration chez Youkyouk.

3 Commentaires

Classé dans Brèves, Communication & RP

Hors Média : Créativité et Santé

Vu sur le web.

Les plus marketeux / communiquants de mes lecteurs doivent connaître ces blogs qui recensent les bonnes publicités, les communications sympa, les idées tops. On y trouve les buzz du moments, des inconnus géographiquement excentrés et des perles de créativité. Parmi leurs annonceurs, on trouve  parfois des industries pharmaceutiques. Si, si, je vous jure !

En recherche d’inspiration pour du street marketing ? Voici quelques idées, glanées dans les blogs. Vous les avez peut-être déjà vues. Je ne cherche pas l’exclusivité de l’actualité sur le sujet, mais juste à rassembler les exemples remarqués en santé.

  • Une jolie créa outdoor et guérilla pour Bayer – Slovénie sur une marque d’aspirine, graffée sur les murs du métro

Vue sur Paper plane et Je Dblogk (avec vidéo pour ce dernier)

Nota : la campagne ne pourrait être portée sur le même médicament en France, mais envisageable pour un OTC contre la douleur.

  • Street marketing « os-é » pour Novartis et Actavis, qui marque les esprits.

Vu sur Joe la Pompe.

bone2010 bone2009

Pour mieux comprendre comment l’idée fut pompée, RV sur le lienvers le blog précédemment mentionné, qui recense évidemment les plus beaux plagiats publicitaires !

  • Scénarisation illuminée du siège de Bayer (Allemagne)

Un évènement appliqué à la communication corporate encore relevé par Paper Plane.

Voici les quelques idées du jour ! Pas d’analyse, mais juste le cumul de réussites pharmaceutiques en communication. Amis d’agences, ne vous découragez pas, on peut croire à la créa dans la santé ! Un très grand merci aux blogueurs respectifs qui m’ont autorisée à littéralement pomper & rassembler leurs blogs, voire qui m’ont signalé d’autres contenus intéressants. Vous l’aurez peut-être repéré, je blogue un peu moins en ce moment, et m’en excuse. Mais cette pause tout relative me permet d’accumuler quelques sujets derrière les fagots… on aura de quoi se chauffer les neurones cet hiver ! Bonnes vacances à tous….


1 commentaire

Classé dans Publicité médicale