Archives de Tag: hôpital

Campagne de la FHF : l’interne et l’hôpital, « je t’aime moi non plus ! »

Il y a quelques semaines, la FHF (Fédération Hospitalière de France) a mis en ligne une campagne destinée aux étudiants en médecine. Le but ? Les sensibiliser à une carrière de médecin à l’hôpital public.
Le contexte est très concurrentiel : ouverture des stages d’internes en clinique, démographie médicale « tendue » et pas en faveur des hôpitaux,… La FHF veut abattre les clichés du secteur public, avec des phrases phares telles que « Laissez vous guider par l’intérêt ».

La campagne cible clairement les jeunes, Sur le site PH par intérêt, un grand nombre de ressources :

  • Des interviews de professionnels hospitaliers, énumérant les raisons pour lesquelles ils ont choisi d’exercer leur métier à l’hôpital : moyens de recherche, valeurs du secteur public, innovation, vie de l’hôpital, … C’est chouette d’être Praticien Hospitalier !
  • un quizz
  • une affiche
  • un lien Facebook
  • des livrets pédagogiques (rémunération, espace médical du site FHF et un magazine)
  • et une web série humoristique. Après Omar & Fred, voici Doc & Dac…

On aime :

  • Les vidéos très pédagogiques d’interview.
  • L’intégration des réseaux sociaux à la campagne, avec Facebook et Youtube
  • La stratégie fondée sur les clichés de l’hôpital
  • Le très beau graphisme de l’affiche
  • La web série Doc & Dac, avec des situations (vraiment) vécues entre les couples PH / interne, un très bon acteur (l’interne), une conclusion qui claque : « Ah ouais…. quand même ! » .

On aime moins :

  • Une campagne qui va dans tous les sens avec beaucoup de concepts différents : une série de portraits photographiques (affiche), Doc et Dac (websérie), ou des vidéos pédagogiques. L’ensemble perd en unité et donc en efficacité
  • Une page Facebook pas actualisée
  • Un quizz pas encore en ligne
  • Les vidéos de la websérie, un poil trop longues (1 min 30)
  • Un manque d’audace. L’idée de travailler sur les clichés est très très bonne, mais a été un peu freinée, et n’ose pas aborder les vrais clichés, peu flatteurs, de l’hôpital public pour les faire tomber. Dommage, quand on sait que l’humour de la génération 18-30 ans est principalement le cynisme, et que pour faire réfléchir à des concepts un peu trop vrais, un peu trop négatifs, l’exagération est une méthode d’atténuation (oui, paradoxalement…).
  • À part quelques reprises dans la presse (les moyens traditionnels) je n’ai pas trop vu la campagne tourner…

Et vous, qu’en pensez-vous ?

3 Commentaires

Classé dans Communication & RP

Un peu de lecture web et santé…

Vous n’en doutiez pas, cette inactivité du Blogule pendant quelques mois n’a été que feinte ! Continuant une activité dans le milieu web santé, j’ai pu contribuer aux articles ci dessous. Je ne peux que vous en conseiller la lecture… (Vous verrez, ils ne sont pas tout à fait écrits sur le même ton…)

  • Un blog à l’hôpital : l’expérience de Kapa Santé. Le groupe de clinique Kapa Santé a mis en ligne un blog pour faciliter la relation entre les patients et professionnels de santé. Comment ? Avec quels écueils et quelles réussites ? Apprenez plus de cette expérience à l’issue d’une conférence donnée lors de Media Aces.
  • La Santé sur Twitter. Ces articles (le premier ici et le second là) présentent des listes d’utilisateurs de Twitter reliés à la santé, classés selon leur intérêt et leur domaine d’activité.
  • Les établissements de santé notés sur Internet. Si nous avons eu la chance, sur Twitter, de rencontrer très vite Le Guide Santé, ce n’est pas forcément le cas des établissements de santé, qui se sont confrontés face à un inconnu, le web 2.0. Cet article fait le point sur les sites de notation des établissements de santé et invite à une nouvelle tendance : la naissance de community manager pour les hôpitaux et cliniques.

Bonne lecture… et à bientôt lors d’un prochain article (en conception) !

Poster un commentaire

Classé dans Web Santé

Les listes du lundi : l’hôpital dans la twittosphère

Le lundi annonce une semaine bien difficile. Ecrasés sous la tâche des choses à faire, la semaine parait longue (mais non moins sympathique !). Et pour ne rien oublier, comme tous, on fait des listes. La To-do liste, pour les hypes du vocabulaire franglais. Les listes de choses à faire, de choses drôles, de choses qui nous attendent, les listes de principes, les listes d’idées… Et la liste du lundi.

<>

Lundi 13 septembreQue se dit-il sur l’hôpital dans la Twittosphère ?

Sur Twitter, j’ai ouvert une recherche temps réel sur différents mots-clefs. Voici un petit résumé sur ce qui se dit sur l’hôpital (car les résultats sont plus drôles que le mot-clef « santé » !) :

  • Finalement, assez peu de personnel hospitalier (infirmière, interne, etc) sur leur vie à l’hôpital
  • Les attentes exprimées des professionnels de la santé sont plutôt rares
  • Les liens de fils twitter spécialisés (Hopital.fr, Hospimedia, etc.)
  • Le twitto qui tient à annoncer à tous son départ pour l’hôpital, personnel ou de visite : une recherche de compassion, mais souvent juste une information terminé par l’essence de cette information cruciale : « mais pas grave »
  • … ou son retour de l’hôpital !
  • Des messages de compassion pour les amis / la famille, malades, du twitterer.
  • Quelques actus. Dernièrement par exemple, les cas d’empoisonnement des infirmières via leur café.
  • Beaucoup de foursquare. Hé oui, je deviens une pro pour situer les hôpitaux de tous les cantons de france et de navarre (surtout de navarre…)

Mais aussi :

  • Les dernières nouvelles people : « Céline Dion en danger à l’hôpital ?«  si,si…
  • Régulièrement, l’expression « c’est l’hôpital qui se fout de la charité » (ou ma variante perso : c’est la clinique qui se moque de l’hôpital…)
  • Et quelques offres d’emploi…

<>

Sur cette liste, je vous souhaite une très belle semaine.

Listement vôtre,

le Blogule rouge

Poster un commentaire

Classé dans Les listes du lundi, Web Santé

Vous avez toujours voulu bosser avec Dr House…

Voici une campagne « buzzante » de marque employeur en santé.

Vitalia, groupe hospitalier privé français, décide d’engager de nouveaux internes et chefs de cliniques via le CESP, contrat d’engagement de service privé. (Au passage, notez l’URL officielle du CESP : http://www.professionmedecin.fr/ : bel exemple de volonté d’exclusivité, ou comment faire que son audience perde les pédales ne sachant plus distinguer un site officiel corporatiste de celui de Vitalia). Ce contrat est offert aux internes et chefs de cliniques un an avant la fin de leur cursus, et leur propose le choix de la clinique de leur choix, une aide financière à l’installation et une aide administrative et juridique.

Pour mettre en valeur le CESP, lancé le 19 mars 2010, Vitalia a voulu orchestrer une campagne « buzzante ». Je précise qu’il ne s’agit pas d’une véritable campagne de recrutement. Evidemment, y’a un petit (rigolo, non je veux dire :) cerveau qui s’est dit quelque part : pour un buzz, il faut un ton cynique, une vidéo et un profil Facebook.  Il a même fait du zèle, il y a trois vidéos… Sur sa chaîne Dailymotion, on trouvera donc les trois mini-vidéos qui veulent parodier Dr House. Sur Facebook, une double présence Like-page et le profil du Dr Louse, en espérant qu’aucun fan de Dr House ne leur en voudra de ce détournement !

On aime :

  • L’initiative de mettre en valeur la marque employeur de Vitalia, qui plus est  de façon interactive.
  • L’utilisation de Dr House. Parce que je ne sais pas si vous l’avez déjà remarqué (!), mais tout ce qui concerne la réprésentation de la santé et sa traduction IRL – dans la vie réelle m’intéresse. Notamment les séries américaines….
  • Un ton décalé, qui se veut adapté à une cible jeune
  • La déclinaison des liens sociaux

On aime moins :

  • Que le buzz n’ait pas démarré. A date, on ne compte que 3 fans sur leur page Facebook.
  • Ce n’est pas le Dieu Facebook, même couplé au Sain d’Esprit Dailymotion, qui rend une campagne virale ! (surtout si on n’actualise jamais la page)
  • Je ne pense pas que booster une carrière, ce soit uniquement une histoire de salaire ! Mais des autres raisons, ou même des autres conditions/avantages du CESP, il n’est point question.
  • Une difficulté de définition entre l’objet de la campagne (le CESP) et les moyens de la campagne (les vidéos). Par exemple, sur leur page Facebook, devient-on fan du CESP (titre de la page) ou de  leur dispositif viral ? Aucune information n’y développe ce qu’est le CESP. Ajoutez à cela le fait que la chaîne Dailymotion soit nommée « Profession Médicale », et y’a assez pour qu’une mammouth géante n’y retrouve plus ses petits !
  • Dr Louse, c’est un nom assez négatif voire incompréhensif envers ceux qui n’ont pas choisi de contrat dans l’hospitalisation privée…
  • Les relations web de la campagne. Poser ça en commentaire sur un blog, sans lien avec ce qui s’est dit précédemment, dans mon langage ça s’appelle un cheveu sur la soupe… D’autres blogueurs ont-ils reçu ce message ?
  • Justement, Dr House, on va vite en souper, et de bien trop nombreuses initiatives reprennent le sujet ! Voir : le buzz de Bonjour-Docteur avec Michel Cymes en Dr House (impayable, à voir !), la première photo de bonjourdocteur.fr, ou le commentaire de cette campagne d’Handicap International avec la voix de Dr House.

En bref, toutes les sortes de communication sont applicables au domaine de la santé, et j’ai aimé vous relayer un moyen original d’une campagne d’image de marque employeur. Cela même si le buzz recherché ne s’est jamais éveillé. On leur souhaite fort que personne ne relaie un mauvais jeu de mots entre leur succès et le nom de leur personnage emblématique… Mais la campagne ne fait vraisemblablement que démarrer et on leur souhaite du soutien à venir ! Mon ultime question, c’est celle de la provenance de cette campagne, et si agence, laquelle !

<>

Et pour s’amuser, j’ajoute une de leurs vidéos (mais de mauvaise qualité) qui parodie un soap opéra à l’allemande (La clinique de la forêt noire), même si elle n’est pas en rapport avec la campagne précédente. Elle m’a fait bien rire, mais je doute de son réel impact sur l’image du groupe… =)

3 Commentaires

Classé dans Communication & RP, Maux qui parlent et mots qui soignent, Web Santé

Dansez en rose

La Pink Glove Dance (Novembre 2009)

Encore un Lipdub. Encore. Alors que l’initiative vieillit beaucoup (et mal… si vous voyez de quelles erreurs je veux parler).

Mais celui-ci, je l’aime bien. Il s’agit d’une initiative contre le cancer du sein. Donc le mot-clef, c’est évidemment « rose ». (Question : Pourquoi ? Comment cette couleur a-t-elle été amenée comme référence pour chaque sujet autour du cancer du sein ? Je ne pense pas qu’on représente en bleu les cancers masculins…).

Le lip dub est réalisé au Centre médical Providence St Vincent de Portland (Oregon, USA). Ce centre est (selon son site) reconnu nationalement comme ayant une très bonne prise en charge des cancers, et surtout du cancer du sein. Il a reçu l’appui pour cela de Medline.

Pourquoi j’aime cette vidéo ?

  • Déjà parce que la musique est entraînante, et assez nouvelle pour un lipdup, et le tout bien tourné (même si on se serait passé du drapeau américain dès les premières secondes).
  • Egalement car le lipdup joue avec les codes de l’hôpital : l’enfilage des gants aseptisés, mais des gants colorés. La fin du « blanc hôpital » ?
  • Parce que c’est la reconnaissance d’une nouvelle façon de passer la serpillière… ^^
  • Parce qu’un hôpital qui utilise ce type de communication inventée par une agence de communication, en France, ce serait un OHNI (Organisme Hospitalier Non Identifié).
  • Parce que c’est un VRAI lipdup, qui obéit aux règles du genre. A savoir que (1) nous visitons tous les services, (2) tous les collaborateurs participent, peu importe le talent de rockstar (ou pas), et (3) se regroupent dans un final « explosif ». Et plus encore, ils s’amusent vraiment en dansant face à la caméra ! Des cuisiniers aux médecins, des laborantins aux ASH, bien sûr les incontournables infirmières, etc…

Au final, un double objectif atteint haut la main-gantée-de-rose :

  • en termes de communication interne : faire connaître les services, aider à l’identification du personnel à son entreprise hôpital, et contribuer à une bonne ambiance de travail
  • en termes de communication externe : évidemment, le positionnement de l’hôpital pour le cancer du sein interpelle et fait ainsi la renommée de son centre de cancérologie.

A noter tout de même, plus de 9 millions de vues sur Youtube en 6 mois !

Une critique, s’il en fallait une : ce lipdup aurait pu gagner en renommée du centre de cancérologie de l’hôpital s’il avait eu une page dédiée et plus visible. Je pense à une unique page jouant la vidéo, ouverte aux commentaires, proposant de la partager sur les principaux réseaux sociaux et rappelant la légitimité de l’hôpital sur ce terrain. Et, selon affinités et à discrétion de son créateur, d’autres onglets avec : liens, remerciements au personnel participant, un jeu avec les gants roses… Auquel cas, il fallait envisager ce film comme une campagne, et non comme une simple action de communication, ce sur quoi Medline a plus insisté avec la publication d’un article sur l’initiative.

Mais :  Je doute que l’on puisse réellement noter ce film comme une campagne « disease awareness » ainsi que l’indique le générique de fin, car de la pathologie en soi il n’est point question. Mais au moins nous sommes loin des initiatives à contresens des KFC et autres firmes géantes… (voir le billet de catherine cerisey sur le sujet).

Comme une envie de danser ? Voir la vie en rose ?

Poster un commentaire

Classé dans Communication & RP, Web Santé