Archives de Tag: Substance Active

Autopsie d’une opération blogueur en santé

La Fondation Roche a créé « La voix des patients »qui donne, au moyen d’une interview filmée, la parole à des patients atteints de maladie chronique, en abordant les thèmes du « vécu intime » de la maladie. L’initiative investit le web et le 2.0 en se dôtant d’un site avec  vidéos et leurs commentaires, d’une page Facebook (difficile d’y échapper) et d’un fil Twitter qui relaient la parole des patients et les dernières informations importantes pour les e-patients (patients connectés). Je vous renvoie vers l’excellente présentation écrite sur le blog de Rémi Teston [Buzz e-santé] ou sur l’article plus axé « prévention » de David Sainati [Philapharm]. Pour rappel, ce n’est pas la première prise de parole 2.0 de Roche : vous avez peut-être déjà lu le blog Femmes avant tout animé par Sophie Kune.

Pour accompagner ce lancement fut organisé (il y a trèèèès longtemps : pas très real time mon retour) un petit déjeuner blogueur sur un thème très alléchant : la contribution d’Internet à la sensibilisation sur les maladies rares. Cela faisait longtemps que je ne vous ai pas fait un petit bilan à la Amélie Poulain… On s’y remet ?

On aime :

  • Sur l’initiative de la voix des patients : pas d’architecture de site compliquée, le développement 2.0 (j’apprécie particulièrement leur manière de traiter les informations sur Twitter, à un rythme très intéressant et qui permet de faire survivre l’opération sur le long terme) et la très belle conduite des interviews  sans voyeurisme (société de  réalisation : Histoires de vie)
  • La mise en valeur des blogueurs. J’en profite pour remercier l’équipe présente pour sa réception, notamment la présence de Jean-François Chambon, son Directeur de la Communication et des Affaires Publiques
  • Le témoignage de l’importance donnée au patient, c’est-à-dire que Roche signifie très clairement par cette opération combien il cherche à poser le patient au centre de son système de communication et de discussion.
  • La présence dans le panel de blogueurs de Gilles Klein, trop souvent oublié dans la communauté santé, pourtant très lu et que j’admire particulièrement.

On aime moins :

  • Sur le site, il faut fouiller un peu pour en comprendre l’objet et trouver les boutons de partage.
  • Pendant l’évènement, assez peu de temps laissé à la discussion pour une présentation de Roche peut-être trop large. Cela arrive…
  • Quelques points assez peu clairs sur l’entourage de la Fondation Roche, qui se veut indépendante, avec les équipes marketing de Roche France et les blogueurs qui ont déjà travaillé avec eux.
  • Très peu de VU (visiteurs uniques), finalement…
  • Aucun live-tweet de l’évènement, qui aurait pu faire participer d’autres à la discussion.
  • C’est bien tout ce développement sur le web, mais n’est-ce pas un peu simple ? On sait bien que dès qu’il y a les mots internet et santé accollés, les experts technophiles relaient le message…

Bref, il doit bien avoir des traces de pas de Mammouth géant sous le tapis « masquant les tâches »… Si l’initiative revêt un schéma assez simple, j’apprécie beaucoup l’organisation de petits déjeuners « réflexifs et participatifs » qui l’accompagnent. La décision est plutôt nouvelle de donner la parole aux invités et non de « conférence ». Est-ce pour Roche un moyen de les intéresser au projet (de leur faire écrire un post ?) ou d’apprendre de leur expertise ? Malin en tous les cas…

Pour en savoir plus, ma contribution sur ce sujet « Internet et ouverture de la conversation santé » demain sur le Blogule.

Agence web : Substance Active

4 Commentaires

Classé dans Communication & RP, Web Santé

Des e-volontaires pour la recherche clinique

Le CeNGEPS (Centre National de Gestion des Essais des Produits de Santé) et la FHF (Fédération Hospitalière de France) ont lancé ce matin un site d’information sur la recherche clinique http://www.notre-recherche-clinique.fr/. L’initiative a cela d’intéressant qu’elle suscite un engagement interactif. D’une part, un engagement du Cengeps qui accompagne son site d’un dispositif digital. Mais surtout, le site recherche l’engagement du patient internaute, qui peut s’inscrire en ligne pour participer à un essai clinique. Le « e-volontaire » peut souscrire à une alerte personnalisée reçue lorsqu’un essai répond à ses critères.

Notre-recherche-clinique est destiné au grand public, et lui laisse une place d’expression interactive pour « humaniser l’information sur la recherche clinique ». Il cherche à mettre en relation tous les acteurs entre eux et avec le public en présentant des témoignages. Si on ne peut interagir sur le site, on espère bien en avoir l’occasion sur les réseaux sociaux ! Le site se positionne dans la proximité en voulant répondre aux attentes des Français exprimés dans un sondage Lilly/Ifop (voir le site au nom presque trop proche La recherche clinique et vous mis en ligne en janvier 2010 par Burson Marsteller Digital).

p

Quelques notes sur les dispositifs de la campagne et supports de communication

Agence : Substance Active et Evolution e-marketing pour la stratégie

Le site : Evidemment, c’est l’objet du lancement ! Il s’agit à la fois d’un support de comm’ et du centre de la campagne… La répartition des infos est assez simple mais efficace (même si les pages sont très remplies), en 3 onglets selon les 3 objectifs : informations sur la recherche, la participation à un essai ou les acteurs de la recherche. J’aime particulièrement ces fiches par acteurs très bien faites.

Sa présence digitale : Et oui ! Le site se dôte d’une réelle interactivité avec des comptes sur différents réseaux sociaux, toussa toussa. Evidemment, on n’en attendait pas moins de Substance Active ! Mais malheureusement, on ne voit pas sur le site cet arsenal 2.0 qui pourtant renforce sa présence et sa proximité avec le patient. En lieu et place, un bête onglet « partage » pour signaler la présence du site. Dommage…

  • Facebook : une page fan intéressante pour mettre en valeur actions digitales et relations presse.
  • Twitter : un usage pour le moment similaire à celui de Facebook, avec le très bon goût de ne pas lier les mêmes articles ou lien… Quelques RT pour démarrer l’interactivité, et on est sur le qui-vive en attendant la 1ere discussion ! Verra-t-on sur twitter le lancement du hashtag correspondant ? #rechercheclinique, à ce jour utilisé, et ce par l’impulsion des followers de @notre-recherche, mais pas encore recensé…
  • A noter, une saine et rapide réaction sur ces deux médias sociaux (iciici et aussi) quand l’hébergeur a noté quelques faiblesses le premier jour…
  • Netvibes : Quatre onglets & 7 widgets pour se tenir au courant des dernières actualités du programme notre-recherche-clinique. On regrette que ce netvibes ne soit pas plus développé sur l’extérieur avec, par exemple, un onglet « acteurs » (les dernières actualités du CeNGEPS, de la FHF ou du LEEM)…
  • Dailymotion : chapeau bas pour le large usage des vidéos sur le site, interactives, plus pédagogiques, etc etc. Sur Dailymotion, les playlists permettent de très bien les réorganiser, par thème ou intervenant.
  • FlickR : photos évidemment et l’affiche.

Les Relations Presse : Oui, les RP peuvent appuyer aussi un lancement web !  Agence : COMM Santé. Avec une démarche intéressante, qui s’appuie sur la conférence de presse comme un support du dossier de presse envoyé précédemment, et non comme le lancement officiel. Une dépêche AFP publiée la veille a éveillé les rédactions au sujet, elle est reprise sur RTL et quelques autres médias. La conférence de presse n’a eu lieu que ce matin. Cette chronologie inhabituelle a contribué à l’annonce du sujet et alimenté les 1eres actualisations & statuts des réseaux sociaux.

Les relations interactives : Un Big Up pour la chronologie relations presse / blogueurs. Un mail d’information aux blogueurs a précédé la conférence de presse. Résultat : le premier post est publié pendant la conférence de presse.

Alors que c’est d’habitude l’embargo qui règne en maître sur les RP, voilà enfin une conférence de presse avec une incidence en temps réel. Important pour une campagne 2.0. Prochaine étape : le live-tweet d’une conférence de presse ? (j’en rêve à chaque fois…)


3 Commentaires

Classé dans Communication & RP, Web Santé