Archives de Tag: Communication

Les listes du lundi : Idées reçues sur la communication

Le lundi annonce une semaine bien difficile. Ecrasés sous la tâche des choses à faire, la semaine parait longue (mais non moins sympathique !). Et pour ne rien oublier, comme tous, on fait des listes. La To-do liste, pour les hypes du vocabulaire franglais. Les listes de choses à faire, de choses drôles, de choses qui nous attendent, les listes de principes, les listes d’idées… Et la liste du lundi.

Lundi 13 décembre – Les idées reçues sur la communication

  • Il existe une science pour connaître les meilleures expressions, et le taux de compréhensibilité d’un texte

(Répétons le : après 1 an de sémiologie, j’ai surtout retenu que nous n’avons pas tous la même perception des mots. En revanche, nous travaillons sur la perception des idées et les supports.)

  • Ouaifff, le marketing, la comm’, la pub, toussa c’estdupareilaumeme

(grrrrrrrr – regard noir qui tue. Pourquoi ? Parce que même dans la communication, il y a pléthore de métiers différents : concepteur-rédacteur, presse, interne, relations publiques, …)

  • L’attaché de presse (à défaut, le chargé de communication) est une femme, blonde, niaise, avec un QI d’huître, parle un franglais mal maîtrisé mais ne sait pas parler d’autres choses que de fringues et de fashion.

(enfin… j’espère que c’est faux !! Aux dernières nouvelles, je suis toujours brune…)

  • Tout le monde peut faire de la communication, pas besoin de diplôme !

(corrige tes fautes d’orthographe et on en reparle…)

  • D’ailleurs, ça ne s’apprend pas dans les bouquins non plus

(et moins encore en faisant de la chimie)

  • Le communiquant est un créatif

(j’aimerais bien. Mais je ne suis ni DA, ni conceptrice-rédactrice. Il y a différents métiers dans la communication, et certains nécessitent bien d ‘autres qualités : analyste, stratège, rédacteur,… Tous ne sont pas des créa !)

  • « Ça buzze »…

(…) (Oh oui, au moins 4 personnes de notre entourage en ont parlé, ça fait un sacré buzz)

  • Une page Facebook !

(…)

  • « Il faut communiquer sur le sujet »

(On ne communique pas, on dit quelque chose de nous, on contribue à la conversation et l’on veut participer à l’augmentation du bien être ou du savoir d’un secteur. Dans vos phrases, tentez d’intervertir ces deux mots « communiquer » et « dire« , vous verrez que la valeur ajoutée de votre discours n’en sera que renforcée. Les alternatives : annoncer, informer de, signaler, révéler …)

En bref, les « toi qui bosses dans la comm’ …  » ou « les mots ont un sens, c’est de la communication… » me font toujours craindre la suite de la phrase…

Sur cette liste, je vous souhaite une très belle semaine.

Listement vôtre,

le Blogule rouge

7 Commentaires

Classé dans Les listes du lundi

Hors Média : Créativité et Santé

Vu sur le web.

Les plus marketeux / communiquants de mes lecteurs doivent connaître ces blogs qui recensent les bonnes publicités, les communications sympa, les idées tops. On y trouve les buzz du moments, des inconnus géographiquement excentrés et des perles de créativité. Parmi leurs annonceurs, on trouve  parfois des industries pharmaceutiques. Si, si, je vous jure !

En recherche d’inspiration pour du street marketing ? Voici quelques idées, glanées dans les blogs. Vous les avez peut-être déjà vues. Je ne cherche pas l’exclusivité de l’actualité sur le sujet, mais juste à rassembler les exemples remarqués en santé.

  • Une jolie créa outdoor et guérilla pour Bayer – Slovénie sur une marque d’aspirine, graffée sur les murs du métro

Vue sur Paper plane et Je Dblogk (avec vidéo pour ce dernier)

Nota : la campagne ne pourrait être portée sur le même médicament en France, mais envisageable pour un OTC contre la douleur.

  • Street marketing « os-é » pour Novartis et Actavis, qui marque les esprits.

Vu sur Joe la Pompe.

bone2010 bone2009

Pour mieux comprendre comment l’idée fut pompée, RV sur le lienvers le blog précédemment mentionné, qui recense évidemment les plus beaux plagiats publicitaires !

  • Scénarisation illuminée du siège de Bayer (Allemagne)

Un évènement appliqué à la communication corporate encore relevé par Paper Plane.

Voici les quelques idées du jour ! Pas d’analyse, mais juste le cumul de réussites pharmaceutiques en communication. Amis d’agences, ne vous découragez pas, on peut croire à la créa dans la santé ! Un très grand merci aux blogueurs respectifs qui m’ont autorisée à littéralement pomper & rassembler leurs blogs, voire qui m’ont signalé d’autres contenus intéressants. Vous l’aurez peut-être repéré, je blogue un peu moins en ce moment, et m’en excuse. Mais cette pause tout relative me permet d’accumuler quelques sujets derrière les fagots… on aura de quoi se chauffer les neurones cet hiver ! Bonnes vacances à tous….


1 commentaire

Classé dans Publicité médicale

Rien ne vaut une bonne librairie – voire, rien ne vaut un bon site web

Profitant du congé du samedi, comme 99 % de la population qui n’est pas en vacances (non, je ne me plains pas !), je suis allée faire un tour dans une librairie à l’acronyme (ce soir anonyme) bien connu. En passant, c’est fou ce qu’agiter sa curiosité avec des bouquins coûte cher !

Riche idée de collection, car il y a un besoin certain ! Je m'empresse de commander la version communication et la version community manager... Vous pouvez me faire un paquet cadeau s'il vous plaît ?

Parmi d’autres missions, un petit tour au rayon professionnel. Et je ne peux résister à l’envie de vous faire partager quelques perles de rangement !

Communication = stratégie + entreprise – gestion – comptabilité + beaucoup de sous dépensés !

La communication, dans ce fast-food de la culture, se range dans une sous-division de Droits et Histoire, à savoir dans le rayon « Gestion et entreprise ». (Je précise, car où que j’aille, c’est un classement que j’oublie toujours, et passe toujours un temps certain à rechercher cette fameuse étagère, au demeurant peu large et évidemment bien camouflée dans un coin… Temps qui me permet de découvrir de nouvelles pépites et ainsi d’alléger le poids de ma carte bleue…) Pour ne pas passer par 4 chemins et prendre le mammouth géant par les défenses : au premier abord déjà,  je ne comprends pas très bien le classement. Pour moi, la gestion, c’est certes de la stratégie, mais surtout beaucoup de chiffres et d’économie, bref : tout mon contraire. Alors trouver la communication au sein de cet ensemble indéfini m’intrigue toujours. Mais ne coupons pas les poils du mammouth en 4, au moins elle est proche du rayon « stratégie des entreprises ». Une fois la bibliothèque trouvée, il suffit de trouver le bon rayonnage…

Marketing, Publicité, quid d’une définition ?

Bîîîîp ! Ne passez pas par la case départ, ne touchez pas 20 000 €. Car c’est pour cette recherche plus affinée que tout se corse. Sachez que dans ma fameuse gondole « Gestion et entreprise », les livres sont classées par thèmes. Je me mets donc en chasse du thème voulu : de haut en bas, G-Gestion, I-Idiotequichercheméthodiquement, S – Stratégie et C – Comptabilité… ah zut, les thèmes ne sont pas classés par ordre alphabétique, bien sûr ! Donc reprenons… Juste en dessous, je trouve « MARKETING ». Pleine d’espoir, je dirige mon regard vers le rayon du dessous. Et lis, à mon grand désespoir, « PUBLICITÉ ». Au milieu, point de communication, honnie soit cette recherche ! Un déni complet de mon métier, que nenni d’un master durement buché… Les livres de communication sont mélangés entre le marketing, la publicité, et quelques mammouths géants égarés dans ce souk. Et là, je hurle. D’abord parce que ce ne sont pas les mêmes métiers, même s’ils peuvent collaborer dans un même objectif, ensuite parce qu’il y a très clairement un souci d’arborescence entre les différents domaines de la communication. *

– Et les médias sociaux, je les classe où ? – T’inquiète, ils finiront bien par se trouver une place…

C’est beau, une classification cartésienne et bien définie. Et accrochez-vous, ce n’est pas fini. Ca ne vous étonnera pas d’apprendre que j’ai voulu me renseigner sur les sources parlant de réseaux sociaux. Première conclusion : il y a bien plus de ressources sur le web, sans aucun étonnement. Seconde conclusion : autant les bourdes de classification précédentes peuvent être attribuées à un manque de connaissance du domaine (pratique, pour conseiller !), autant il y a là de réelles incongruités…

Le premier livre, je le trouve dans le rayon « stratégie ». Facebook, Twitter et les autres, de C. Balogué et D. Fayon, inutile de beaucoup développer pour dire que je n’aurais rien appris dans ce livre. Le second ouvrage, Guide pratique des réseaux sociaux (M. Fanelli-Isla) est classé parmi le thème « efficacité professionnelle » ! Si, si ! Entre un manuel d’orthographe, le guide de l’assistante de A à Z et un essai sur la fédération d’une équipe… Fou rire. Pour une fois qu’il est affirmé que l’usage des réseaux sociaux améliorent la productivité !

En bref, je suis très déçue par (le classement des manuels de communication dans les librairies et) les sources publiées sur le domaine des réseaux sociaux. Pour ces ouvrages, il est difficile de s’éloigner d’une définition vulgarisée et d’amener à une véritable réflexion sur la stratégie de ces médias et supports. Privilégiez les sites webs et blogs, où les geeks parlent avec beaucoup d’analyse de leur spécialité !

/p

*Pour rappel, je ne travaille pas dans « la pub » ! « La comm’  » non plus, d’ailleurs : on dit « la communication »…

1 commentaire

Classé dans Blogulations, Communication & RP, Deux POINT Zéro

PR Sabre Awards 2009 et les Campagnes Santé

Depuis dix ans, les Sabre Awards sont décernés par le Holmes Group, et récompensent les meilleures campagnes et agences de Relations Publiques. Ô hasard imprévisible et bien tombé, leur remise pour l’Europe a eu lieu mercredi soir à Londres. Evidemment, les grandes agences mondiales font un point d’honneur d’y être présentées, au moins nominées. Fleishman Hillard, Burson-Marsteller, Edelman, Ketchum, Ogilvy, Weber Shandwick … (et  quelques nationales aussi).

Ce qui m’intéresse dans ces nominations, c’est d’abord la catégorie « Healthcare » bien sûr, mais également toutes les campagnes santé nominées dans d’autres catégories.

<>

PETITE REVUE EUROPEENNE (la liste complète des récompenses est disponible ici et celle des nominés ici) :

  • Quatre catégories concernent directement la santé

– Consumer Health : Sex Degrees of Separation (Lloydspharmacy with Citigate Dewe Rogerson)

– Pharmaceutical : Darling, What About Going to the Andrologist? A Female Approach to ED (Eli Lilly Italia S.p.A. with Ketchum Public Relations)

– Healthcare Providers : Decamerone Stockholm (Stockholm L äns Landsting with Prime PR)
– Medical Devices : Humanizing Innovation in Deep Brain Stimulation (Medtronic with Cohn & Wolfe)
Jusqu’ici, rien de bien nouveau dans les catégories. Même si j’avoue que j’aurais du mal à vous définir bien dans les formes ces quatre sectorisations.
  • Geographic Area
Certaines campagnes furent si pregnantes ou intéressantes qu’elles ont remporté l’awards dominant une région géographique ou un pays. C’ocorico, d’ailleurs.
– France (national) : Hepatitis B: Don’t Be the One to Pass it On (Bristol‐Myers Squibb with Fleishman‐Hillard)
Hé oui ! Dans la catégorie France, c’est une campagne santé disease awareness qui a été primée. Je vous en parlais d’ailleurs ici.
Cette campagne est en lien avec la campagne Are You Sharing More Than You Thought? (Bristol‐Myers Squibb with TogoRun) nominé dans la catégorie multi-country programm.
D’autres campagnes ont été nominées par aires géographiques.
– Mediterranean : Roche_ Mircera _Accordi in RE (Roche with Edelman)
– UK with Ireland (spécial gros budget – £100,000 in fees or more) : Alli UK Launch (GlaxoSmithKline Consumer Healthcare UK with Virgo Health). Visiblement moins controversé qu’en France…
  • Sans oublier les campagnes nutrition
A cheval entre la grande consommation (alimentaire) et la santé, les campagnes nutrition n’échappent pas au classement. Plusieurs ont été nominées dans diverses catégories, telles Integrated Marketing ou Food and Beverage.
  • Une image institutionnelle dominante pour les laboratoires pharmaceutiques
C’est finalement du côté de l’image institutionnelle, à savoir la communication corporate et RH que nous retrouvons particulièrement les laboratoires. C’est en effet un secteur où ils peuvent se permettre plus de liberté ; presque une cour de récréation (…ou pas), au contraire d’autres secteurs… Beaucoup de nominés, mais peu (aucun) de récompensés.
– Corporate reputation, corporate imageCommunication Strategy (Pharmaco Group with Flexi Communications) et AkademiKa (Sanofi‐Aventis with Medya Evi)
– Employee CommunicationPulse 2009 Employee Engagement Survey (Merck Serono)
– Executive Leadership : Merck Serono Executive Management Communications (Merck Serono)
On retrouve également la santé dans le secteur Crisis & Issues Management, dont je trouve la séparation avec le reste de la santé bien dommageable. La santé et le médical sont en effet un sujet sensible. Et s’il s’agit d’une communication de crise, la question se pose : faut-elle vraiment la primer, alors qu’il est bien connu qu’une bonne communication de crise doit être passée inaperçue ? Bref :
Advocacy / Crisis & Issues Management : Balancing the « Gooding Effect » (NHS Cancer Screening Programmes with hanover)
  • Des campagnes de prévention
Elles sont partagées entre les campagnes d’éducation publique et les campagnes du secteur public, par définition vers le grand public. Démarcation bien dommage à mes yeux car souvent en lien ! Dauphins non récompensés :
– Public education : Parkinson’s Disease Society Brain Bank Appeal (Parkinson’s Disease Society with Grayling) et Smoking in Pregnancy (Department of Health: Tobacco Control with Blue Rubicon)
– Public sector : More Donors, More Life: Developing Mass Voluntary Blood Donation in Russia (Ministry of Health and Social Development of Russia, Federal Medical Biological Agency with SPN Ogilvy)

  • Production de contenu
Le monde pharmaceutique y occupe une place considérable, témoignant d’un effort considérable en santé. On ne peut s’empêcher de penser au travail de vulgarisation scientifique qu’il implique en règle générale.
– Annual Report : Annual Reviews That Stay Off the Shelf (NHS Cancer Screening Programmes with hanover)
– External Publication : Récompensé, BEST Better Equipped for Starting Treatment (Bristol‐Myers Squibb with TogoRun) ; A Magazine (AkzoNobel with Pentagram Design)
– Digital Video : A New Look at Type 2 Diabetes (Boehringer Ingelheim with Ogilvy Healthworld Communications)
– Press Kit : Récompensé, Bringing Pain to Life: Delivering an Effective Launch Campaign for Targin (Mundipharma with Cohn & Wolfe)
– Poster / Calendar / Photography : Récompensé, Exposing the « Truth » Behind Psoriasis (Wyeth Pharmaceuticals with OgilvyHealth PR). C’est le second Award de cette campagne.
– Website : Hepatitis B Disease Awareness Website (Bristol‐Myers Squibb with TogoRun). Même campagne que précédemment, au niveau international et web. Et pourtant, bôf.
  • Communication extra-terrestre
– Specialist Audience, Marketing to women : Belgians Quit Smoking with the Help of Their GP (Pfizer with Ogilvy Public Relations Worldwide)
– Specialist Audience, Marketing to youth : Récompensé, Skindividual (Cancer Research with Unity). Parler de cancer aux jeunes, difficiles à toucher sur les questions de santé : cette dernière initiative est à mon avis à suivre.
  • Divers et Produits
On trouve également des campagnes avec questions de santé ou issues de laboratoires pharmaceutiques dans les catégories
Fashion & Beauty Creating La Demarcie de RoC (RoC – Johnson & Johnson, with The Red Consultancy)
Consumer Product : Récompensé, Healthy Hand Wash Campaign (Dettol with Edelman)
<>
Somme toute, la santé investit, ou plutôt peut investir et/ou impacter de très nombreuses sphères. Malheureusement, trop de catégories tue la catégorie, et il est difficile de s’y retrouver. Le petit mammouth géant qui n’a pas retrouvé sa maman l’attend (en pleurs) à la caisse… Sans oublier que la catégorisation de la campagne se fait directement par l’agence concernée dans son dossier de candidature, et je suis incapable de vous dire s’il y a vérification ou non des critères de classifications dans la suite du processus.

<>

Crédits photographiques : French Navy Sabre par Rama et A collection of drawn Star Wars lightsabers par Mark Jensen
Avec toutes mes excuses pour le mauvais jeu de mots et d’images, on dira pour l’excuser qu’il est assez conforme à ma principale préoccupation du moment !  Continuez à jeter un coup d’oeil à ce billet de temps en temps, il est possible que j’agrémente de liens vers les campagnes en question (tout de même).

Si vous êtes à l’origine d’une de ces campagnes, n’hésitez pas à nous la présenter et en donner quelques liens.

Poster un commentaire

Classé dans Communication & RP

[Brève] La relation Laboratoires / Patients : un revival ?

Courtes réflexions, issue de conversations Twitter de la veille et de questions sur le modèle économique des laboratoires.

La vidéo est vieille (2007), à l’origine d’un très joli buzz par Microsoft. Elle a largement tourné dans le milieu de la communication même si on la trouve aujourd’hui un peu obsolète.

Dans ce script, c’est la grande scène de rupture du couple formé par le publicitaire et la consommatrice. « Tu ne m’écoutes plus ! » lance-elle (elle, évidemment. Tiens, si tous les couples rompaient pour ça !) avant de sortir du restaurant. Où est le lien avec la santé me direz-vous ?

Relancez la vidéo. Mais remplacez le publicitaire par « laboratoire » et la consommatrice par « patiente ». Bien sûr, avec quelques ajustements. La comparaison entre monde de la consommation et santé, crime suprême ? Peut-être… Mais paradoxalement, la vidéo ne paraît plus si obsolète, à l’époque des médias sociaux, à l’heure où Sanofi Aventis et Nestlé font face en même temps à une crise très similaire…

Je ne dis pas que les laboratoires et les annonceurs font la même cuisine. Mais cette « rupture » commune prête à réfléchir, non ? Reste à comparer les modèles évolutifs, adoptés comme solution pour chacun des secteurs.

3 Commentaires

Classé dans Brèves, Publicité médicale