Archives de Tag: Fédération Hospitalière de France

Campagne de la FHF : l’interne et l’hôpital, « je t’aime moi non plus ! »

Il y a quelques semaines, la FHF (Fédération Hospitalière de France) a mis en ligne une campagne destinée aux étudiants en médecine. Le but ? Les sensibiliser à une carrière de médecin à l’hôpital public.
Le contexte est très concurrentiel : ouverture des stages d’internes en clinique, démographie médicale « tendue » et pas en faveur des hôpitaux,… La FHF veut abattre les clichés du secteur public, avec des phrases phares telles que « Laissez vous guider par l’intérêt ».

La campagne cible clairement les jeunes, Sur le site PH par intérêt, un grand nombre de ressources :

  • Des interviews de professionnels hospitaliers, énumérant les raisons pour lesquelles ils ont choisi d’exercer leur métier à l’hôpital : moyens de recherche, valeurs du secteur public, innovation, vie de l’hôpital, … C’est chouette d’être Praticien Hospitalier !
  • un quizz
  • une affiche
  • un lien Facebook
  • des livrets pédagogiques (rémunération, espace médical du site FHF et un magazine)
  • et une web série humoristique. Après Omar & Fred, voici Doc & Dac…

On aime :

  • Les vidéos très pédagogiques d’interview.
  • L’intégration des réseaux sociaux à la campagne, avec Facebook et Youtube
  • La stratégie fondée sur les clichés de l’hôpital
  • Le très beau graphisme de l’affiche
  • La web série Doc & Dac, avec des situations (vraiment) vécues entre les couples PH / interne, un très bon acteur (l’interne), une conclusion qui claque : « Ah ouais…. quand même ! » .

On aime moins :

  • Une campagne qui va dans tous les sens avec beaucoup de concepts différents : une série de portraits photographiques (affiche), Doc et Dac (websérie), ou des vidéos pédagogiques. L’ensemble perd en unité et donc en efficacité
  • Une page Facebook pas actualisée
  • Un quizz pas encore en ligne
  • Les vidéos de la websérie, un poil trop longues (1 min 30)
  • Un manque d’audace. L’idée de travailler sur les clichés est très très bonne, mais a été un peu freinée, et n’ose pas aborder les vrais clichés, peu flatteurs, de l’hôpital public pour les faire tomber. Dommage, quand on sait que l’humour de la génération 18-30 ans est principalement le cynisme, et que pour faire réfléchir à des concepts un peu trop vrais, un peu trop négatifs, l’exagération est une méthode d’atténuation (oui, paradoxalement…).
  • À part quelques reprises dans la presse (les moyens traditionnels) je n’ai pas trop vu la campagne tourner…

Et vous, qu’en pensez-vous ?

3 Commentaires

Classé dans Communication & RP