19 mai : Journée mondiale des hépatites

Il était un foie, un joli petit minois très propre sur lui, soignant son image. Si son visage était abîmé, il le verrait, et le soignerait. Or, ce n’est pas toujours le cas quand le mal est invisible et ronge le foie. C’est l’histoire que nous raconte cette image.

Parmi les x journées mondiales de quelque chose, le 19 mai est la journée mondiale des hépatites : l’occasion de sensibiliser à ces pathologies. Une personne sur deux atteinte d’hépatite virale B ou C l’ignore, sur 300 000 patients estimés (soit 150 000 personnes à informer).

Il y aurait beaucoup à dire sur cette maladie silencieuse, mais je vous propose un focus sur la campagne d’affichage de la journée. L’opération est conduite par SOS Hépatites avec BMS (pour l’hépatite B) et Roche (pour l’hépatite C)  pour inviter au dépistage de l’hépatite. Parler de dépistage permet de ne pas communiquer (mais marketer) sur les traitements. Deux beaux exemples de disease awareness campaign sur les hépatites pour chacun des deux laboratoires, qui, pour gagner du soutien, s’allient à une association de patient.

Le visuel veut clairement choquer, pour interpeler et faire réagir. Ce qui m’intéresse le plus, dans cette affiche, c’est le « dépistez-vous« . Pas d’invitation, ou de « faites-vous dépister », non. Le message court va directement au but en invitant son public à être acteur de sa santé et de sa prévention. D’ailleurs, ça va dans la tendance non ? A noter : à l’occasion de cette journée, le lancement d’une campagne de grande envergure proposant des rendez-vous de dépistage près de chez soi, particulièrement dans les foyers d’infection plus importants.

Pour plus d’information et pour accéder à la liste complète des centres de dépistage anonyme et gratuit et des rendez-vous de dépistage évènementiels : www.soshepatites.org et www.hepbinfo.fr

Dépistez-vous - Journée mondiale des Hépatites 2010Agence de communication de Bristol Myers Squibb : Fleishman Hillard

Agence de relations presse et web de la journée du 19 mai 2010 : Presse & Papiers

Un souvenir des visuels de la journée 2009 avec SOS Hépatites et BMS, sur un ton tout à fait différent :

Pour leur première nuit, elle lui a offert l'Hépatite B Pour sa naissance, sa mère lui a offert l'Hépatite B

Pour leur première nuit, il lui a offert l'Hépatite B

3 Commentaires

Classé dans Communication & RP

3 réponses à “19 mai : Journée mondiale des hépatites

  1. lemesle geneviève

    Aucun quotidien national n’a fait mention de cette journée mondiale des hépatites
    qui le sait?
    les personnes contaminées ?
    alors? quel intéret?
    france inter l’ a évoquée ce matin,mais ce n’est pas suffisant
    C’est aux médecins traitants ,aux gynécologues de
    poser la question aux patients
    en ce qui me concerne c’est un homéopathe qui a
    révélé mon hépatite qui évoluait silencieusement
    depuis 22 ans(transfusée lors d’un accouchement)
    Demain il faut continuer à informer
    Je suis déçue par cette journée
    pour les autres,ceux qui ne savent toujours pas
    G Le mesle

    • Tout à fait, et c’est le but du dépistage : sensibiliser, d’une part, le public à se rendre dans un centre de dépistage, et d’autre part, inviter les médecins à en parler avec leurs patients. D’autres actions ont été entreprises envers ces professionnels de santé, et qui – dieu merci – ne se limitent pas à la journée du 19 mai !
      En revanche, des journaux ont bien diffusé l’information diffusée à propos des hépatites, même si ce n’était aujourd’hui mais les jours précédents. C’est bien le problème de ces journées mondiales hélas : elles sont bien trop nombreuses pour avoir un poids important.
      Mais je me souviens très bien de la campagne de l’année précédente, les visuels ayant été largement diffusés et affichés : une campagne qui peut marquer, même si l’on sait qu’elle n’est pas suffisante pour emmener son audience directement en centre de dépistage.

  2. Pour la journée mondiale du SIDA j’étais avec une copine dans un centre de dépistage et je ne vous raconte pas l’accueil, alors qu’on savait même pas si on était atteintes ou pas (heureusement que non) mais les regards qu’on nous lançait laisser croire ça mais bon il faut dire que ça ne m’a pas donner envie de revenir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s