Charlatans littéraires

Parmi les caractères populaires du médecin (vu la suite, je devrais dire « du pseudo-soignant ») il y a la figure itinérante du charlatan et de ses élixirs maison. Commercial génial, marketeur surdoué qui sait saisir les tendances du jour et maîtrise la culture populaire, menteur pathologique et homme sans attache, il est adulé par le peuple qui souhaite le voir soulager ses souffrances et méprisé par les représentants de la loi et les scientifiques. Voici quelques charlatans si connus, qu’ils en sont devenus sympathiques :

Le charlatan romantique

Dulcamara, in L’élixir d’amour – Gaetano Donizetti (acte 1, scène 5)

Dans cet opéra du début du 19e siècle, le jeune paysan Nemorino, désespérèment amoureux d’Adina, fait appel au savoir du vendeur ambulant Dulcamara pour obtenir l’élixir d’amour de Tristant et Yseult et conquérir sa belle. Voici donc la présentation du personnage par lui même (on n’est jamais mieux servi…). Écoutez le morceau ici.

DULCAMARA                                                DULCAMARA

Udite, udite, o rustici                                 Ecoutez, écoutez, ô gens du pays;

attenti, non fiatate.                                      prêtez l’oreille, retenez votre souffle.

Io già suppongo e immagino                   Je suppose et j’imagine

che al par di me sappiate                          que vous savez aussi bien que moi

ch’io sono quel gran medico,                  que je suis l’illustre médecin,

dottore enciclopedico                               l’encyclopédique docteur

chiamato Dulcamara,                                 nommé Dulcamara,

la cui virtù preclara                                    dont la vertu éclatante

e i portenti infiniti                                        et les innombrables merveilles

son noti in tutto il mondo                         sont connues de tout l’univers

e… e in altri siti.                                            et … et … et d’autres lieux.

Benefattor degli uomini,                           Bienfaiteur des hommes,

riparator dei mali,                                       réparateur des maux,

in pochi giorni io sgombero                    en peu de jours je vide,

io spazzo gli spedali,                                    je débarrasse les hôpitaux,

e la salute a vendere                                   et je vais par le monde entier

per tutto il mondo io vo.                          vendre la santé.

Compratela, compratela,                         Achetez-la, achetez-la,

per poco io ve la do.                                    je vous la donne pour presque rien.

[…]

Ei move i paralitici,                                    Il fait marcher les paralytiques,

spedisce gli apopletici,                             expédie les apoplectiques,

gli asmatici, gli asfitici,                             les asthmatiques, les asphixitiques,

gl’isterici, i diabetici,                                 les hystériques, les diabétiques,

guarisce timpanitidi,                                 il guérit les typaniques,

e scrofole e rachitidi,                                les scrofuleux et les rachitiques,

e fino il mal di fegato,                                et jusqu’au mal de foie

che in moda diventò.                                tellement à la mode de nos jours.

Mirabile pe’ cimici,                                    Merveilleux pour les punaises,

ùirabile pel fegato,                                     merveilleux pour le foie,

[…]

quanto vale la bottiglia?                          Combien la bouteille? Hein

Cento scudi?… Trenta?… Venti?          Cent écus? Non. Trente? Non. Vingt?

No… nessuno si sgomenti.                      Que personne ne se décourage.

Per provarvi il mio contento                 Pour montrer mon contentement,

di sì amico accoglimento,                       d’un accueil si amical,

io vi voglio, o buona gente,                    je veux, ô bonnes gens,

uno scudo regalar.                                     vous donner un écu.

CORO                                                                LE CHOEUR

Uno scudo! Veramente?                          Un écu! Vraiment?

Più brav’uom non si può dar.              On ne peut trouver plus brave homme

Dans la mise en scène, très moderne, à laquelle je viens d’assister, Dulcamara présentait ses élixirs et produits avec forces effets marketing. Un écran publicitaire en arrière plan, tout à fait type Power Plates ou Chirurgie esthétique renforçait fortement la dichotomie marketing et produits de santé, ce qui n’est pas sans mettre en abyme de nombreuses problématiques d’actualité, et fait réfléchir sur la vente de produits santé et bien-être aujourd’hui.

Le charlatan du Far West

Docteur Doxey, Lucky Luke – Moris et Goscinny

Dans L’Elixir du Dr Doxey, le lonesome cow-boy le plus populaire des solitaires rencontre un peu trop à son goût un charlatan sans scrupule, parcourant l’ouest et apportant à ses habitants un élixir miracle…

Les charlatans modernes

Et pour vous, qui sont les charlatans modernes ? On a tous reçu ce type de publicité dans nos boîtes aux lettres :

A votre avis ? Des services de vente de produit « bien-être » ? Des sites de vente illégales de médicaments trop souvent trafiqués ?

5 Commentaires

Classé dans Maux qui parlent et mots qui soignent

5 réponses à “Charlatans littéraires

  1. Pour moi le comble et le pire du charlatan moderne c’est simoncini, j’en ai parlé là: http://kystes.blog.lemonde.fr/2009/06/21/internet-un-mauvais-conseiller-pour-le-traitement-du-cancer/
    Il y en a bien d’autres malheureusement…

  2. Pingback: Tweets that mention Charlatans littéraires | le Blogule rouge -- Topsy.com

  3. Aïe. une histoire qui fait mal…
    Internet, opportunités et surtout dangers : le charlatan sur Internet, je ne l’avais pas traité celui là…

  4. Pingback: [Brève] Io sono quel gran medico | le Blogule rouge

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s