Rien ne vaut une bonne librairie – voire, rien ne vaut un bon site web

Profitant du congé du samedi, comme 99 % de la population qui n’est pas en vacances (non, je ne me plains pas !), je suis allée faire un tour dans une librairie à l’acronyme (ce soir anonyme) bien connu. En passant, c’est fou ce qu’agiter sa curiosité avec des bouquins coûte cher !

Riche idée de collection, car il y a un besoin certain ! Je m'empresse de commander la version communication et la version community manager... Vous pouvez me faire un paquet cadeau s'il vous plaît ?

Parmi d’autres missions, un petit tour au rayon professionnel. Et je ne peux résister à l’envie de vous faire partager quelques perles de rangement !

Communication = stratégie + entreprise – gestion – comptabilité + beaucoup de sous dépensés !

La communication, dans ce fast-food de la culture, se range dans une sous-division de Droits et Histoire, à savoir dans le rayon « Gestion et entreprise ». (Je précise, car où que j’aille, c’est un classement que j’oublie toujours, et passe toujours un temps certain à rechercher cette fameuse étagère, au demeurant peu large et évidemment bien camouflée dans un coin… Temps qui me permet de découvrir de nouvelles pépites et ainsi d’alléger le poids de ma carte bleue…) Pour ne pas passer par 4 chemins et prendre le mammouth géant par les défenses : au premier abord déjà,  je ne comprends pas très bien le classement. Pour moi, la gestion, c’est certes de la stratégie, mais surtout beaucoup de chiffres et d’économie, bref : tout mon contraire. Alors trouver la communication au sein de cet ensemble indéfini m’intrigue toujours. Mais ne coupons pas les poils du mammouth en 4, au moins elle est proche du rayon « stratégie des entreprises ». Une fois la bibliothèque trouvée, il suffit de trouver le bon rayonnage…

Marketing, Publicité, quid d’une définition ?

Bîîîîp ! Ne passez pas par la case départ, ne touchez pas 20 000 €. Car c’est pour cette recherche plus affinée que tout se corse. Sachez que dans ma fameuse gondole « Gestion et entreprise », les livres sont classées par thèmes. Je me mets donc en chasse du thème voulu : de haut en bas, G-Gestion, I-Idiotequichercheméthodiquement, S – Stratégie et C – Comptabilité… ah zut, les thèmes ne sont pas classés par ordre alphabétique, bien sûr ! Donc reprenons… Juste en dessous, je trouve « MARKETING ». Pleine d’espoir, je dirige mon regard vers le rayon du dessous. Et lis, à mon grand désespoir, « PUBLICITÉ ». Au milieu, point de communication, honnie soit cette recherche ! Un déni complet de mon métier, que nenni d’un master durement buché… Les livres de communication sont mélangés entre le marketing, la publicité, et quelques mammouths géants égarés dans ce souk. Et là, je hurle. D’abord parce que ce ne sont pas les mêmes métiers, même s’ils peuvent collaborer dans un même objectif, ensuite parce qu’il y a très clairement un souci d’arborescence entre les différents domaines de la communication. *

– Et les médias sociaux, je les classe où ? – T’inquiète, ils finiront bien par se trouver une place…

C’est beau, une classification cartésienne et bien définie. Et accrochez-vous, ce n’est pas fini. Ca ne vous étonnera pas d’apprendre que j’ai voulu me renseigner sur les sources parlant de réseaux sociaux. Première conclusion : il y a bien plus de ressources sur le web, sans aucun étonnement. Seconde conclusion : autant les bourdes de classification précédentes peuvent être attribuées à un manque de connaissance du domaine (pratique, pour conseiller !), autant il y a là de réelles incongruités…

Le premier livre, je le trouve dans le rayon « stratégie ». Facebook, Twitter et les autres, de C. Balogué et D. Fayon, inutile de beaucoup développer pour dire que je n’aurais rien appris dans ce livre. Le second ouvrage, Guide pratique des réseaux sociaux (M. Fanelli-Isla) est classé parmi le thème « efficacité professionnelle » ! Si, si ! Entre un manuel d’orthographe, le guide de l’assistante de A à Z et un essai sur la fédération d’une équipe… Fou rire. Pour une fois qu’il est affirmé que l’usage des réseaux sociaux améliorent la productivité !

En bref, je suis très déçue par (le classement des manuels de communication dans les librairies et) les sources publiées sur le domaine des réseaux sociaux. Pour ces ouvrages, il est difficile de s’éloigner d’une définition vulgarisée et d’amener à une véritable réflexion sur la stratégie de ces médias et supports. Privilégiez les sites webs et blogs, où les geeks parlent avec beaucoup d’analyse de leur spécialité !

/p

*Pour rappel, je ne travaille pas dans « la pub » ! « La comm’  » non plus, d’ailleurs : on dit « la communication »…

1 commentaire

Classé dans Blogulations, Communication & RP, Deux POINT Zéro

Une réponse à “Rien ne vaut une bonne librairie – voire, rien ne vaut un bon site web

  1. Pingback: Tweets that mention Rien ne vaut une bonne librairie – voire, rien ne vaut un bon site web « le Blogule rouge -- Topsy.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s