[Brève] La relation Laboratoires / Patients : un revival ?

Courtes réflexions, issue de conversations Twitter de la veille et de questions sur le modèle économique des laboratoires.

La vidéo est vieille (2007), à l’origine d’un très joli buzz par Microsoft. Elle a largement tourné dans le milieu de la communication même si on la trouve aujourd’hui un peu obsolète.

Dans ce script, c’est la grande scène de rupture du couple formé par le publicitaire et la consommatrice. « Tu ne m’écoutes plus ! » lance-elle (elle, évidemment. Tiens, si tous les couples rompaient pour ça !) avant de sortir du restaurant. Où est le lien avec la santé me direz-vous ?

Relancez la vidéo. Mais remplacez le publicitaire par « laboratoire » et la consommatrice par « patiente ». Bien sûr, avec quelques ajustements. La comparaison entre monde de la consommation et santé, crime suprême ? Peut-être… Mais paradoxalement, la vidéo ne paraît plus si obsolète, à l’époque des médias sociaux, à l’heure où Sanofi Aventis et Nestlé font face en même temps à une crise très similaire…

Je ne dis pas que les laboratoires et les annonceurs font la même cuisine. Mais cette « rupture » commune prête à réfléchir, non ? Reste à comparer les modèles évolutifs, adoptés comme solution pour chacun des secteurs.

3 Commentaires

Classé dans Brèves, Publicité médicale

3 réponses à “[Brève] La relation Laboratoires / Patients : un revival ?

  1. Super de retrouver cette vidéo. A l’époque la même réflexion m’était venue :-)) Les labos méconnaissent encore énormément leurs clients.

    Personne ne connait vraiment les conditions d’exercice d’un médecin aujourd’hui au sein des équipes marketing… sauf ceux qui sont passés par les ventes !!!

    D’un autre côté la fonction marketing tend à disparaitre (à terme) au niveau local. Une forme d’équilibre, sans doute. En tous cas un thème tout à fait majeur. Bravo !
    Antoine

    • Merci Antoine ! Sur l’aspect relations avec les professionnels de santé, j’avoue m’y connaître beaucoup moins (pour l’instant, et ce même si le problème est le même dans de très différentes organisations…). Mais il est certain qu’il existe une réelle incompréhension entre les laboratoires et leurs interlocuteurs, qu’ils soient médecins ou patients ou… La question est reposée avec l’opportunité d’écouter les patients via le crowdsourcing.
      Et pourtant, Silja (@whydotpharma) vient de publier un billet dans lequel elle décrit cette mauvaise écoute (il y a débat !) du patient connecté :
      http://www.whydotpharma.com/2010/05/16/fake-sara-ticks-me-off-get-real-medseek/

  2. J’adore la video! Trop bien trouvé!
    Je suis d’accord avec toi sur l’importance de l’ecoute. Les labos doivent s’investir dans la relation avec leurs patients pour connaitre leurs vrais besoins, pas ceux qu’ils aimeront leur vendre :-)

    Merci pour le lien vers mon nouveau post.

    @whydotpharma

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s