Le Blogule fait ses valises…

Le blogule part en voyage. Vers d’autres contrées, et de nouveaux projets…
J’ai la chance de voir se réaliser un projet de (très) longue date. Une de ces choses qu’on ne fait qu’une fois dans sa vie, et ma joie en est d’autant plus grande…

C’est un arrêt bien précoce pour le Blogule ! Il était si jeune et si beau (pour un peu, j’ajouterais "ce sont toujours les meilleurs…" mais une trop grande humilité me retient…). Il reste une dizaine de brouillons d’articles enregistrés en brouillon, et je ne manquais pas d’inspiration pour les suivants. Malheureusement, un déménagement en Afrique n’est pas très compatible avec une (relative) régularité de publication. Je me vois donc contrainte, et contrie, de ne plus alimenter le Blogule pendant plusieurs mois.
Il me sera également difficile de prolonger mon investissement dans le monde de la santé 2.0.  Hélas ! Les supers chouettes projets qui m’ont beaucoup apporté (hcsmeu et hcsmeufr) me manqueront, mais je suivrais de loin leur développement avec enthousiasme !

De nombreuses demandes ces derniers des organismes de veille médias montre également que l’information web et santé ne manquera pas de bouger dans les temps prochain. Il reste, dans ce domaine encore, de nombreux projets à mener et je ne regrette pas d’avoir pris part au mouvement.

Les commentaires sur ces pages continueront à être lues, n’hésitez pas à en prendre inspiration.
Alors je vous souhaite plein de bonnes choses, une bonne continuation, et… à bientôt certainement !!

Some english words for my Hcsmeu Friends… 
I am preparing this blog for new projects in new countries… I am fulfilling a (very) old project of mines (lucky me !) and am currently closing my bags for a new adventure.

The closing of this blog is earlier than I expected, as for the cessation of activities in Health 2.0. I still hope to rematch with an enlarged and more famous Hcsmeu community in 2 years. My moving in Africa doesn’t really able the continuation of Health 2.0 engagement, which  saddens me.

But I am sure the Hcsmeufr is in safe hands, and I will be happy to hear about the development of the european communities.  The comments on this blog will still be read, even if I can’t predict how fast future connexion will be. Be assured I will give some news in return (and please forgive my inevitable mistakes…) !
I wish you all the best for your own projects… See you certainly  soon !!

6 Commentaires

Classé dans Blogulations

13 conseils pour réussir vos Relations Blogueurs

Comme tous les blogueurs, du haut des 1 ans du Blogule, j’ai reçu florilège de CP (communiqué de presse, ndlr). Sur tout, des nouveaux traitements, des recettes beauté miracle, des campagnes de communication, des levées de fonds, et j’en passe. J’en ai envoyé, moi aussi, et n’oserais jamais dire que mon envoi était parfait. Mais il y a eu du très bon… et du très mauvais. De grands éclats de rires parfois… Pour atteindre mon top 1 des "perles d’agences", suivrez à la lettre cet anti-guide des "RB", les relations blogueurs, vues à tort comme le sacro-saint Graal des agences… Du moins en face du client.

1. Au Blogueur n’importe quel sujet tu enverras

Il n’y a pas de ligne éditoriale dans un blog, alors peu importe ses sujets. Il parle de cancer ? Envoie lui des infos sur la meilleure choucroute alsacienne. De voiture ? N’oublie pas de lui proposer des échantillons de crème anti-rides….

2. Le client voulant du web, des relations blogueurs lui vendras, et Community Manager tu signeras
Parce qu’on peut vendre du community management de ce qui n’est que des relations blogueurs. Notez bien que la communauté ne sera pas managée par vos soins, mais par les blogueurs entre eux. Alors, attention à vos chevilles…

3. Le Communiqué de presse directement tu enverras
Ne pas confondre influenceur et journaliste ! Le blogueur est un journaliste à temps plein, c’est bien connu. Alors le procédé de réception des communiqués, il gère, et la réception d’un CP sans présentations au préalable, ou vérification que le sujet l’intéresse, ça passe NIC-KEL. "Comment ça, par web on peut être assimilé à du Spam ?"

4. Dans aucun mail ne te présenteras
Sans personne derrière, vous êtes une newsletter. Du spam. Et dans les mails que vous envoyez, pas besoin de dire qui vous êtes, où pourquoi vous parlez de ce sujet. Tant qu’on y est, tutoyez-le, c’est un code culturel des geeks (une grande famille), surtout si le blagueur en question tweete. Les meilleures critiques sur le blog de Grange Blanche !

5. Aucune ressource ne lui laissera.
Pourquoi des photos ou des vidéos ? Le blog, c’est comme la presse papier, pas besoin de plus de supports. On ne lui demande que d’écrire et faire du lien pour le référencement. Je ne vois pas comment il ajouterai une photo ou vidéo, même si je parle d’un spot publicitaire….

6. Tout recours à des neurones lui refuseras
Tssss, mais pourquoi penser à développer  plus de choses que ce qu’on a écrit dans le communiqué… Et d’ailleurs je ne vois pas où il pourrait chercher de l’information ailleurs que dans mon communiqué. Et s’il le fait, je le critiquerais.

7. Son numéro lui demandera, jamais ne le rappellera
Oui, oui, ça fait partie de mes "top 13" des RB . Expérience vécue ! et là on dit chapeau au consultant qui témoigne d’une réactivité peu égalée. Ce qui met le Blogueur dans de très bonnes dispositions à son égard.

8. Un mail commun, avec toutes les adresses en copie, au Blogueur enverra
Mouhahaha. Manque de pot, les blogueurs se connaissent. Parfois très bien. Aussi, ils saisiront l’occasion pour s’envoyer des nouvelles et des bisous… Si ce n’est pire vous concernant. Et vous demanderont de ne plus recommencer !

9. Comme il est fainéant, pour aller plus vite, d’écrire son article lui proposera
Si, si, on me l’a déjà proposé…

10. Ce qu’il a écrit corrigera
Le blogueur n’ayant pas d’ego, ça passe comme une lettre à la poste, et je serais obéi dans le quart d’heure…

11. À ce qu’il souhaite ou demande, ne réagira pas
Naaaaaan. Nan,nan,nan,nan, moi je fais des relations PRESSE Madame. Je m’occupe des VRAIS médias. Le Figaaaro, Le Monnnde, toussa. Un blog, c’est bien trop petit pour moi….

12. Aucune éthique ne respectera
Pour cela,  je vous renvoie à ce très bel article. Qui prouve aussi combien il est important de vraiment lire le blog de celui auquel vous vous adressez…

13. Et surtout, tous ces conseils, à la lettre appliqueras !
Deux conclusions à cet article. Les communicants ont tendance à considérer les blogueurs selon ce qui les arrange : le survendre au client, et d’un autre côté dédaigner ces auteurs, qui sont finalement ajoutés  à la va-vite sur la dernière ligne des destinataires d’un communiqué de presse (ceux que l’on n’a jamais le temps de relancer bien sûr). Pourtant, les relations blogueurs demandent encore plus de relationnel que les relations presse qui quelque peu automatisées. Et n’oubliez pas : si son lectorat est moindre, l’article d’un blogueur peut laisser des traces et entâcher la sacro-sainte "e-réputation"….

5 Commentaires

Classé dans Blogteurs, Communication & RP

[Brève] 2 campagnes santé buzzables

Ce matin, deux campagnes santé intéressantes, toutes deux sur les réseaux sociaux.

Sur Youtube, des maffioso réaniment une victime !

La British Heart Foundation, association caritative cardiaque, s’est trouvé un jingle : "Stayin’ alive" ! Après sa première vidéo, elle récidive et met en scène un maffioso et ses deux gorilles qui cherchent à réanimer une victime pour apprendre les bases du massage cardiaque : appeler les urgences, pas de bouche-à-bouche, et le massage. Une belle tranche de rire quand les gorilles s’improvisent danseurs sur la chanson. Seul regret : le côté "maffioso" aurait pu être plus pregnant dans la vidéo. A lire : l’analyse de DocNews.

Elle prend le pari de l’humour pour intéresser, puis (in)former le grand public. En France, on connaissait déjà la vidéo "1 vie = 3 gestes" (agence : i&e) pédagogique, mais moins drôle… On prend les paris sur la vidéo la plus regardée et partagée ?

Sur Facebook, Kleenex prend soin des enrhubés !

Kleenex joue la carte de la proximité et la compassion. En traquant sur Facebook tous les statuts "rhume" "grippe" et "malade", elle leur envoie un paquet personnalisé de mouchoirs, en souhaitant un bon rétablissement ! La réactivité est de mise pour la marque…

Une belle opération sur la tendance 2012 "réhumanisation des relations", qui a permis à la fois une nouvelle expérience des utilisateurs et internautes, un nouveau rapport à la marque, et un partage massif des bénéficiaires de l’opération sur leur mur, touchant ainsi leur cercles de friends. Lire l’analyse d’Influencia.

Un commentaire

Classé dans Brèves, Communication & RP, Deux POINT Zéro

Campagne de la FHF : l’interne et l’hôpital, "je t’aime moi non plus !"

Il y a quelques semaines, la FHF (Fédération Hospitalière de France) a mis en ligne une campagne destinée aux étudiants en médecine. Le but ? Les sensibiliser à une carrière de médecin à l’hôpital public.
Le contexte est très concurrentiel : ouverture des stages d’internes en clinique, démographie médicale « tendue » et pas en faveur des hôpitaux,… La FHF veut abattre les clichés du secteur public, avec des phrases phares telles que « Laissez vous guider par l’intérêt ».

La campagne cible clairement les jeunes, Sur le site PH par intérêt, un grand nombre de ressources :

  • Des interviews de professionnels hospitaliers, énumérant les raisons pour lesquelles ils ont choisi d’exercer leur métier à l’hôpital : moyens de recherche, valeurs du secteur public, innovation, vie de l’hôpital, … C’est chouette d’être Praticien Hospitalier !
  • un quizz
  • une affiche
  • un lien Facebook
  • des livrets pédagogiques (rémunération, espace médical du site FHF et un magazine)
  • et une web série humoristique. Après Omar & Fred, voici Doc & Dac…

On aime :

  • Les vidéos très pédagogiques d’interview.
  • L’intégration des réseaux sociaux à la campagne, avec Facebook et Youtube
  • La stratégie fondée sur les clichés de l’hôpital
  • Le très beau graphisme de l’affiche
  • La web série Doc & Dac, avec des situations (vraiment) vécues entre les couples PH / interne, un très bon acteur (l’interne), une conclusion qui claque : « Ah ouais…. quand même ! » .

On aime moins :

  • Une campagne qui va dans tous les sens avec beaucoup de concepts différents : une série de portraits photographiques (affiche), Doc et Dac (websérie), ou des vidéos pédagogiques. L’ensemble perd en unité et donc en efficacité
  • Une page Facebook pas actualisée
  • Un quizz pas encore en ligne
  • Les vidéos de la websérie, un poil trop longues (1 min 30)
  • Un manque d’audace. L’idée de travailler sur les clichés est très très bonne, mais a été un peu freinée, et n’ose pas aborder les vrais clichés, peu flatteurs, de l’hôpital public pour les faire tomber. Dommage, quand on sait que l’humour de la génération 18-30 ans est principalement le cynisme, et que pour faire réfléchir à des concepts un peu trop vrais, un peu trop négatifs, l’exagération est une méthode d’atténuation (oui, paradoxalement…).
  • À part quelques reprises dans la presse (les moyens traditionnels) je n’ai pas trop vu la campagne tourner…

Et vous, qu’en pensez-vous ?

2 Commentaires

Classé dans Communication & RP

Mais qui est elle ?

L’infirmière la plus connue du web !

Je la retrouve partout. Blonde, infirmière, américaine, sourire Colgate et heureuse d’être dans le monde de Casimir – pardon, dans son hôpital.

Seule… Ou en équipe :

Vous noterez sa complicité avec son homologue masculin, Mr Infirmier-sur-internet.

Quelle star !

Dans les congrès :

Ou les institutions et fédérations :

Elle est partout ! Plus visible sur la toile santé qu’un mammouth géant dans le désert.

Vous pouvez même entrer en contact avec elle sur les réseaux sociaux !

.

Une telle renommée vaut bien une interview non ? 

Wanted !

Toute information sur sa localisation au premier ou en arrière-plan est bienvenue. Merci de nous contacter si vous avez la moindre information à son sujet, une petite URL en commentaire !

Des indices sur sa personne… ici, ici, et en partie ici

Cet article aurait pu s’appeler " de l’inconvénient d’utiliser des banques d’images sur internet". Il est dédicacé à Romain et Maxime, qui m’ont aidé à chasser "la quiche blonde" depuis des mois.

Note : Et quand elle travaille dans un bureau et non plus comme infirmière, elle n’est plus blonde. Satanés clichés ! Les brunes comptent pas pour des prunes !


21 Commentaires

Classé dans Blogulations

Art pharmaceutique

Je visitais cet après-midi l’exposition Collector du Tri Postal, et n’ai pas résisté à vous faire partager cette série d’oeuvres… Pour prolonger l’effet de surprise et la réflexion, je vous propose d’abord un voyage parmi les oeuvres comme visiteur lambda, et de lire ensuite le cartel de l’exposition.

Entracte : à quoi cela vous fait-il penser ?

Décryptage : De quoi s’agit-il ? Penchons nous sur le cartel et la muséographie.

Les toiles abstraites de Francis Baudevin sont le fruit d’une démarche stricte et immuable élaborée en 1987 : l’artiste sélectionne un motif d’emballage, de médicament le plus souvent, l’agrandit et supprime l’appareil textuel l’entourant. Le résultat est saisissant, ses toiles devenues motifs ne sont pourtant pas des abstractions. Francis Baudevin impose une distance critique et malicieuse sur le devenir de la peinture non figurative. [Source : cartel de l'exposition]

Alors, quand avez vous reconnu des emballages de produits pharmaceutiques ?

Certaines toiles laissent très vite reconnaître des packagings des médicaments. L’oeuvre témoigne de la pregnance  de ces marques sur notre esprit, via des outils marketing, dont le packaging n’est pas des moindres. Et l’entrée de ces codes dans le domaine artistique comme un cadre  référentiel renforce cette empreinte. Si l’artiste nous invite à prendre une distance critique sur l’objet et son usage, de nombreuses questions sont posées. Combien sommes nous exposés à ces médicaments, afin de nous permettre de les reconnaître ? Accepte-t-on leur représentation non maîtrisée en plein coeur d’une exposition ?

D’autre part, les produits pharmaceutiques se retrouvent dans une exposition critique de la société de consommation au même titre qu’une boîte de soupe ou qu’un contenu de poubelles ménagères. La consommation de médicaments, un vice conséquent à la société de surconsommation ? La présence d’un médicament comme une marque est lourde de signification quand la salle suivante présente le court-métrage oscarisé Logorama.

Poster un commentaire

Classé dans Brèves, Maux qui parlent et mots qui soignent

Un peu de lecture web et santé…

Vous n’en doutiez pas, cette inactivité du Blogule pendant quelques mois n’a été que feinte ! Continuant une activité dans le milieu web santé, j’ai pu contribuer aux articles ci dessous. Je ne peux que vous en conseiller la lecture… (Vous verrez, ils ne sont pas tout à fait écrits sur le même ton…)

  • Un blog à l’hôpital : l’expérience de Kapa Santé. Le groupe de clinique Kapa Santé a mis en ligne un blog pour faciliter la relation entre les patients et professionnels de santé. Comment ? Avec quels écueils et quelles réussites ? Apprenez plus de cette expérience à l’issue d’une conférence donnée lors de Media Aces.
  • La Santé sur Twitter. Ces articles (le premier ici et le second là) présentent des listes d’utilisateurs de Twitter reliés à la santé, classés selon leur intérêt et leur domaine d’activité.
  • Les établissements de santé notés sur Internet. Si nous avons eu la chance, sur Twitter, de rencontrer très vite Le Guide Santé, ce n’est pas forcément le cas des établissements de santé, qui se sont confrontés face à un inconnu, le web 2.0. Cet article fait le point sur les sites de notation des établissements de santé et invite à une nouvelle tendance : la naissance de community manager pour les hôpitaux et cliniques.

Bonne lecture… et à bientôt lors d’un prochain article (en conception) !

Poster un commentaire

Classé dans Web Santé